.
.

Le triomphe de la vérité

.

Auto proclamation de Juan Guaido comme Président de la République vénézuélienne: Nicolas Maduro dénonce « une violation de la constitution vénézuélienne »


Vues : 0

Nicolas Maduro

La   République bolivarienne de Venezuela est secouée depuis quelques jours, par l’auto proclamation du président du parlement de ce pays, Juan Guaido, comme Président de la République vénézuélienne. Le vendredi 25 janvier dernier, la crispation s’est accentuée au Venezuela entre le chef de l’Etat, Nicolas Maduro, qui commence un second mandat, et Juan Guaido, soutenu par l’opposition. Face aux médias du monde entier, l’actuel président Nicolas Maduro a saisi l’occasion d’un point de presse pour dénoncer le « coup d’état ». « C’est le même coup d’état que celui de 2002 contre le président Hugo Chavez qui intervient 17 années après », fait-il savoir aux journalistes. Selon ses explications, « aucun individu ou président d’institution ne peut s’autoproclamer président de la République. Pour prêter serment, il faut gagner les élections conformément aux articles de la constitution. Personne ne peut s’autoproclamer Président de la République. C’est une violation de la constitution vénézuélienne », martèle Nicolas Maduro. Mieux, il fait savoir que l’Assemblée nationale s’est toujours opposée aux textes de la constitution, aux actions de développement mises en œuvre par son gouvernement et à la formation d’une assemblée nationale constituante, conformément aux textes de la constitution. Nicolas Maduro indexe surtout  les Etats-Unis et leur Président, Donald Trump, d’être « au cœur de cette machination pour déstabiliser » son pouvoir et tout le pays . Pour assurer la sauvegarde des acquis de la constitution et empêcher des conflits, le chef de l’Etat vénézuélien Nicolas Maduro, a rappelé que plusieurs démarches ont été menées pour aller au dialogue avec Juan Guaido, sans connaitre de résultats satisfaisants. Il s’est dit, une nouvelle fois, « ouvert » au dialogue avec Juan Guaido et toute l’opposition, avant de les convier au respect de la constitution du pays. « Nous allons éviter le coup d’Etat. Nous sommes ouverts au dialogue et nos affaires restent nos affaires », a lancé le président Nicolas Maduro.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page