.
.

Le triomphe de la vérité

.

Armand Zinzindohoué sur Océan Fm: «Je ne suis mêlé en rien dans l’affaire Icc-Services»


Vues : 0

« Tout ceci, c’est pour bâtir le Bénin » a exprimé d’entrée, l’invité de l’émission sociopolitique, au regard de la nouvelle Charte des partis politiques et de la création des deux blocs de la mouvance. « C’est une bonne chose et nous entrons de plain-pied dans les réformes du système partisan. Nous sommes dans la phase active », a-t-il ajouté. Armand Zinzindohoué s’est réjoui de la grande mobilisation et de la ferveur qu’il y a eu autour de la création du bloc républicain, samedi dernier à Parakou. Membre fondateur du bloc progressiste, il a exprimé sa fierté de voir le second bloc éclore. Il a rassuré de la survie des blocs de la mouvance, vu la « maturité de la conscience » et « le changement de pratiques des uns et des autres, à oublier les intérêts personnels et œuvrer pour l’intérêt général du peuple et du pays, à faire preuve de patriotisme pour parvenir au développement du Bénin ». « Nous sommes entrés dans une nouvelle ère au Bénin. Il faut ces grands ensembles pour qu’on aille au développement. C’est dans une union que nous pouvons construire le Bénin », a-t-il dit.

« Je ne suis mêlé en rien dans l’affaire Icc-Services »

Toujours au cours de cette émission, l’invité s’est prononcé sur la réouverture le 17 décembre 2018, par la Criet, du dossier Icc-Services. Une affaire qui l’avait conduit devant la Haute cour de justice. Armand Zinzindohoué s’est montré très confiant, vu que la nouvelle procédure ne concerne que les responsables des structures Icc-Services et associés. « Le président Boni Yayi ne peut jamais comparaitre devant la Criet et aucun ministre ne peut comparaitre devant la Criet. C’est exclu. Ils peuvent comparaitre devant la Haute cour de justice et non devant la Criet », a-t-il déclaré. A propos des milliards de FCFA retrouvés enterrés à son domicile, ce qui lui avait valu son inculpation dans le temps, Armand Zinzindohoué dit qu’il a été « un bouc émissaire dans cette affaire ». « J’ai été sacrifié dans cette affaire. Le dossier ouvert contre moi est allé devant la Haute cour de justice. J’ai comparu quatre fois devant un collège de 3 juges. Au terme des investigations et enquêtes, aucune charge n’a été retenue contre moi. La justice m’a lavé de tout soupçon, m’a blanchi et mis hors de cause. Je ne suis impliqué en rien dans cette affaire », a-t-il réaffirmé, tout confiant.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page