.
.

Le triomphe de la vérité

.

Regroupement politique autour de Talon et adhésion au Bloc progressiste: Le pas décisif d’Aké Natondé et du Cds Finagnon


Vues : 0

Le Président du Cds Finagnon, l’Honorable Aké Natondé (au milieu) saluant l’esprit d’ouverture de ses militants

Une grosse machine politique à broyer intègre le « Bloc progressiste » de la mouvance présidentielle. L’autorisation d’intégration a été officiellement accordée au président du parti «Congrès pour le développement et la solidarité », Cds-Finagnon, l’honorable Bonaventure Aké Natondé. C’était à l’issue du congrès extraordinaire du parti tenu le samedi 03 novembre à l’hôtel Finagnon Agonlin Houégbo à Zagnanado, dans la 24ème circonscription électorale. Ayant réuni les délégués départementaux du parti venus de tout le territoire national, ce congrès a été l’occasion pour les militants de réaffirmer leur confiance à leur leader charismatique, l’honorable Aké Natondé et au chef de l’Etat, le président Patrice Talon. Les travaux des assises qui ont duré environ deux heures ont facilité l’intégration de la lourde machine électorale qu’est le Cds-Finagnon au bloc politique en construction, pour booster les réformes de la majorité présidentielle. L’une après l’autre, les différentes commissions de travail créées ont rendu leur déclaration. Basile Vodounkpè Sonon, Honoré Towanou et Cécile Tofohossou, respectivement représentant des élus locaux, représentant des jeunes et représentante des femmes ont exprimé leur adhésion totale à la réforme du système partisan ainsi qu’au Programme d’actions du gouvernement (Pag). Ils ont saisi l’occasion pour saluer la fusion du Cds-Finagnon dans le creuset de mouvements et partis politiques que leur a proposé la majorité présidentielle. Pour eux, le parti Cds-Finagnon a toujours fait de très bon choix, comme leur leader, et ce n’est pas le moment de décevoir la base.

Le Cds-Finagnon prend l’envergure d’un parti national

C’est avec satisfaction que leur leader, l’honorable Aké Natondé a reçu la réaffirmation de ses militants à certifier son intégration au bloc. À l’occasion, le président du parti a félicité les congressistes pour le choix opéré. A l’en croire, il s’agit d’une décision historique qui donnera corps à l’un des vœux les plus chers du parti, celui de devenir un grand parti, un parti d’envergure nationale. Il a fait savoir que le Bloc progressiste sera incessamment en congrès avant de rappeler que ce bloc regorge de vieux briscards de la politique, de têtes bien faites qui partagent des idéaux nobles tels que la solidarité et le progrès. L’acte du Cds-Finagnon a été fortement soutenu par l’honorable Boniface Yèhouétomè qui était aux assises. Il a félicité le président Cds-Finagnon et ses militants pour ce choix judicieux et raisonnable. Pour lui, l’honorable Natondé Aké reste et demeure un leader et un leader sur les plans politique et professionnel, qui s’est toujours engagé dans de bonnes aventures. «Quand on a un leader comme lui dans un groupe, ce groupe ne peut que progresser», a déclaré le député Yèhouétomè. En intégrant le bloc, le Cds-Finagnon dit donner une nouvelle leçon politique qui vient prouver une fois encore sa maturité. Il annonce déjà des couleurs d’un combat qui sera rude sur le terrain au moment opportun.

CONGRES EXTRAORDINAIRE DU CDS-FINAGNON
RESOLUTIONS : DE LA FUSION DU CDS-FINAGNON AVEC D’AUTRES FORCES POLITIQUES

Vu la loi N°2018-23 du 15 septembre 2018, portant charte portant charte des partis politiques en République du Bénin ;
Vu les statuts du CDS-Finagnon en ses articles 38 et 2, alinéa 5 ;
Vu le règlement intérieur du CDS-Finagnon en son article 4 qui stipule « le CDS-Finagnon peut collaborer avec toute organisation socioprofessionnelle, tout parti ou alliance de partis politiques partageant les mêmes idéaux que lui » ;
Vu le Procès-verbal de synthèse des réunions au niveau des instances décentralisées du parti ;
Vu le procès-verbal de délibération du Bureau Politique du CDS-Finagnon en sa session extraordinaire du 24 juillet 2018 autorisant le Bureau Exécutif National à engager les prises de contacts avec d’autres formations politiques en vue de la création d’un parti politique d’envergure national ;
Considérant l’unanimité qui s’est faite à l’issue de l’examen du rapport du Bureau Exécutif National, relatif aux prises de contacts avec les forces politiques désireuses de se constituer en un bloc pour plus d’efficacité et d’efficience dans l’animation de la vie politique, la conquête et la gestion du pouvoir d’Etat ;
Considérant la nécessité de s’adapter au nouveau cadre législatif régissant le fonctionnement des partis politiques en République du Bénin ;
Les délégués du Congrès extraordinaire du CDS-Finagnon réunis ce jour samedi 03 novembre 2018 à Zagnanado,
1- Décident de la fusion du Congrès pour le Développement et la Solidarité (CDS-Finagnon) dans le creuset de mouvements et partis politiques dénommé :’’ BLOC PROGRESSISTE’’, en vue de la création imminente d’un parti politique de grande envergure nationale.

2- Mandatent les responsables du Bureau Exécutif National du CDS-Finagnon pour la mise en œuvre diligente de la présente décision.

Fait à Zangnanado, le 03 novembre 2018

Le Congrès

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page