.
.

Le triomphe de la vérité

.

Relations syndicales internationales entre pays ACP-UE: La CSA-Bénin plaide pour une nouvelle approche


Vues : 0

Anselme AMOUSSOU nommé au sein de la Commission ACP-UE

L’Assemblée parlementaire paritaire réunissant les représentants des pays de d’Afrique, des Caraïbes et du pacifique (ACP) avec des parlementaires des pays de l’Union Européenne (UE) a tenu ce jeudi 11octobre sa deuxième session ordinaire de l’année 2018 au siège du Parlement européen à Bruxelles. C’est ce même jeud qui a été consacré aux débats en commissions. A cet effet, trois commissions ont présenté leurs rapports. Il s’agit de la Commission des affaires politiques, de la Commission du développement économique, des finances et du commerce et de la Commission des affaires sociales et de l’environnement. A cette occasion, le secrétaire général de la Confédération des syndicats Autonomes du Bénin (Csa-Bénin), Anselme Coovi Amoussou a assisté à ces travaux pour le compte du comité de suivi des accords Acp-Ue. Les principaux débats ont porté sur les points comme : la lutte contre la cyber criminalité et le trafic de drogue, le dialogue politique selon l’article 8 des accords de Cotonou, le rôle de la diaspora dans les relations Acp-Ue, la traite des humains, la gestion de l’eau comme source de prévention des conflits, la situation politique dans les états Acp et Ue, le développement des Pme au cœur de la transformation économique des pays Acp.

Anselme Amoussou, la voix des sans voix
Le secrétaire général de la Csa-Bénin, Anselme Amoussou est intervenu au cours des travaux en commission sur la question de la dimension stratégique du partenariat Acp-Ue et sur la nécessité de travailler à rééquilibrer les rapports entre les régions. Pour lui, il faut une nouvelle approche dans les relations avec les ACP avec le souci de l’équité. Il a abordé la question relative à la bonne gouvernance qu’il a présentée comme une donnée centrale pour aborder avec succès la problématique de développement. A son avis, l’Assemblée paritaire semble impuissante à impacter les prises de décision au niveau des gouvernements partenaires. Il a souhaité que le partenariat Acp-Ue soit mieux défendu par les membres des instances de partenariat. Pas de développement sans économie a-t-il reconnu. Mais pas d’économie digne du nom sans les ressources humaines épanouies et dans un environnement de stabilité.Cette participation a permis au représentant des travailleurs et des peuples d’Afrique, Anselme Amoussou de voir de l’intérieur, le fonctionnement de cette instance importante du partenariat entre l’Union Européenne et les pays Acp. Une expérience édifiante qui va certainement contribuer à une bonne participation à la réunion de Cotonou en décembre prochain. Il faut préciser que le secrétaire général, Anselme Amoussou est le seul syndicaliste africain invité à cette assise.La prochaine réunion se tiendra à Cotonou en décembre 2018.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page