.
.

Le triomphe de la vérité

.

Table ronde avec les acteurs de l’éducation: Le STP/PDDSE vulgarise les acquis du PSE Post 2015


Vues : 1

Les acteurs ayant animé la table ronde

Le Secrétariat Technique Permanent (STP) du Plan décennal de développement du secteur de l’Education (Pddse) partage le contenu du Plan Sectoriel de l’Education, Post 2015 (PSE/Post 2015) avec les acteurs de l’éducation. C’est travers une table ronde de vulgarisation des acquis du processus d’élaboration du plan qui s’est déroulée le 02 Octobre 2018 à la Blue Zone de Cotonou. Elle a réuni les cadres de l’administration publique, l’association des parents d’élèves et étudiants, les syndicats de l’éducation, les conseillers et inspecteurs pédagogiques, les Ong, Professionnels des médias et autres acteurs impliqués dans le système. Autour de la table pour cette partie d’échanges animée par le spécialiste en éducation, Ulrich Vital Ahotondji, on pouvait voir en plus du Secrétaire technique permanent du Plan décennal de développement du secteur de l’Education (Pddse) ayant conduit le travail, Professeur Abdel Ramane Baba-Moussa, le Président de l’association des parents d’élèves, Epiphane Azon, le syndicaliste Franck Adjobo. A l’ouverture des échanges, l’assistant du STP, Dr Christian Adékou a indiqué l’objectif de la table ronde, qui selon lui, vise à faire une large diffusion du plan auprès des médias, des syndicats, associations intervenant dans le secteur. Dans son exposé aux participants, le STP/PDDSE ayant conduit le travail, Professeur Abdel Ramane Baba-Moussa a partagé avec les participants quelques éléments du diagnostic ayant conduit à la nouvelle architecture. A l’en croire, l’ancienne architecture produit de l’exclusion et très peu de qualité. Il a ensuite fait savoir l’évolution du profil de scolarisation transversal et les enjeux du plan. Selon ses explications, les enjeux se résument à la volonté de donner, une éducation holistique donc de passerelle entre l’éducation formelle et celle non formelle, et une éducation de base holistique sur 12 ans pour respecter les ODD, dont deux années de pré-scolaire. Le deuxième enjeu précise-t-il, est celui d’inclusion avec une pensée aux personnes handicapées. Le troisième est relatif au remplacement de l’employabilité par le renforcement de la formation technique et professionnelle, par le développement de compétences, arrimées à l’alphabétisation et l’éducation des adultes. En outre, le quatrième enjeu repose sur la modernisation de l’enseignement supérieur et sa professionnalisation sans oublier l’introduction du numérique dans système éducatif. Enfin, le cinquième enjeu concerne la mise en place d’une recherche scientifique au service du développement de la Nation mais surtout au service du développement de l’éducation. Par ailleurs, une séance de questions-réponses a permis aux acteurs de poser leur inquiétudes au STP. Au terme des échanges, il a été souhaité la nécessité d’une bonne appropriation du plan pour réussir la mise en œuvre, la prise en compte du plan dans l’élaboration des plan de travail annuel des structures centrales, décentralisées et déconcentrées, sans oublier la recherche de financements complémentaires auprès des divers partenaires de l’éducation….

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page