.
.

Le triomphe de la vérité

.

Forum « Entreprendre en Francophonie »: Cotonou accueille la 1ère édition


Vues : 0

La coupure de ruban pour marquer le lancement des activités de la rencontre et l’exposition des incubateurs

La salle de conférence de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIC) abrite depuis hier, jeudi 19 avril 2018, la première édition du forum « Entreprendre en Francophonie ». Cette assemblée qui émane de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB) et l’Agence Nationale des Petites et Moyennes Entreprises (ANPME), réunit les jeunes entrepreneurs de 8 pays de l’Afrique de l’Ouest, dans le but de contribuer au renforcement des capacités des ressortissants des 8 pays ciblés afin d’accompagner les idées de création d’emplois décents et de revenus durables par la promotion de l’entreprenariat à travers le financement.

« Soutenir le financement et le développement de l’entrepreneuriat en Afrique de l’Ouest ». C’est le thème de la première édition de ce forum qui réunit à Cotonou, plus de 300 jeunes entrepreneurs, représentants des institutions publiques, financières et partenaires techniques ressortissants des 8 pays de l’Afrique de l’Ouest à savoir, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo, la Guinée Conakry et le Bénin. Elle entre dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord-cadre sur « la promotion de l’emploi par l’entreprenariat des jeunes et des femmes en Afrique de l’Ouest », signé à Antanarivo lors du XVIème Sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernement de la Francophonie. L’intérêt pour la francophonie de se pencher sur ce programme se trouve dans la nécessité  de promouvoir l’emploi des femmes et des jeunes, soumis aux difficultés de l’accès au financement des petites et moyennes entreprises. Pour Tatiana Yangoupandé, Spécialiste de programme à l’OIF, le programme de soutien à l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes vise à appuyer les Etats, la société civile, le secteur privé afin de parvenir à l’émergence dans ces pays. Ce programme dont fait partie le Bénin et qui s’étend sur une période de deux ans, a démarré dans 13 pays et impacté plus de 11.000 jeunes. Le Directeur du Bureau régional de l’Afrique de l’Ouest de l’OIF, Eric Adja, s’est félicité de cette opportunité qu’offre l’OIF au Bénin d’être le carrefour des liens de coopération dynamique et fructueux avec l’OIF. Il n’a pas manqué de mettre l’accent sur les actions de l’OIF qui visent non seulement à préserver la langue française mais aussi à faire réussir les parcours des personnes qui ont une vision. C’est ainsi que le programme « Vivre Ensemble » lancé par la Secrétaire Générale de l’OIF, Michaëlle Jean, demande une création de richesse et à poursuivre les efforts pour la promotion de l’entrepreneuriat. Pour sa part, le président de la CCIB, Jean Baptiste Satchivi, se ravit de la flamme de l’entrepreneuriat qui naît dans le cœur des jeunes africains. « C’est une chance pour le continent, une chance qu’il convient de protéger, d’entretenir et de renforcer, puisqu’elle est destinée à jouer plus que jamais le rôle fondamental de contribuer significativement à terme, au développement économique », exclame-t-il. Une raison qui pousse la CCIB à s’engager dans toutes les réflexions, au niveau national, continental et international, qui positionnent l’entrepreneuriat comme un axe majeur de développement. Il a ensuite convié les jeunes à faire face à la problématique de l’entrepreneuriat en trouvant des solutions simples et accessibles afin de renforcer le potentiel d’entrepreneuriat dans l’espace ouest africain et le développement réel de la petite entreprise. Et pour finir, le Directeur de cabinet et représentant le Ministère des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi, Nicolas Dandoga, estime que le choix porté sur le Bénin pour abriter cette rencontre témoigne de l’engagement de l’OIF aux côtés du gouvernement pour résoudre le problème de l’emploi des femmes et des jeunes par l’entrepreneuriat. Il vient aussi répondre à l’objectif du chef de l’Etat qui vise à susciter chez les jeunes, la culture de l’audace et de la création. Tout en revenant sur les actions déjà entreprises par le gouvernement béninois dans le domaine de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes, il a souligné la nécessité pour ces jeunes d’accompagner la promotion de l’entrepreneuriat en Afrique. Plusieurs thématiques sur le financement des PME en Afrique de l’Ouest, le modèle d’accompagnement et de développement des PME en Afrique de l’Ouest, l’accès des PME au marché de l’Afrique de l’Ouest, les services et solutions agricoles/agrobusiness pour les jeunes entrepreneurs seront débattus au cours de cette rencontre qui prend fin, ce jour, vendredi 20 avril 2018.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page