.
.

Le triomphe de la vérité

.

Poursuite de l’opération Ravip: Djogbénou et Koty satisfaits de l’évolution du processus en pays Agonlin


Vues : 0

Vue partielle des autorités lors de la rencontre avec les élus locaux et les populations

Les communes de Zagnanado, Covè et Ouinhi, dans la région Agonlin, ont reçu, le samedi 17 février 2018, la visite d’une délégation du gouvernement ayant à sa tête le ministre de la justice, de la législation et des droits de l’homme, Joseph Djogbénou. Il était question pour cette délégation de visiter les centres d’enrôlement dans le cadre du Recensement administratif à vocation d’identification de la population (Ravip) et échanger avec les conseils communaux pour un aboutissement heureux de ce processus.

Conduite par le ministre de la justice de la législation et des droits de l’homme, Joseph Djogbénou, la Délégation composée du ministre des infrastructures et des transports, Cyr Koty, du coordonnateur national du Ravip, Jean Aholou, du préfet du littoral, natif de Zagnanado, Modeste Toboula et de certains cadres de la présidence, a entamé sa visite par la commune de Ouinhi. A ce niveau, conseillers communaux et élus locaux ont exprimé leur satisfaction à propos de l’évolution du processus. Un tour dans quelques centres d’enrôlement a permis à la délégation de se rendre compte de l’engouement des populations qui sortent pour se faire enregistrer. Toutefois, le coordonnateur national du Ravip, Jean Aholou , a insisté sur la sensibilisation qui, selon ses propos, doit se poursuivre afin d’amener les retardataires à se mettre au pas.Dans la commune de Zagnanado, c’est l’arrondissement de Don-Tan qui a d’abord accueilli la délégation. Le chef de cet arrondissement, Jean Toboula, appuyé du maire de Zagnanado, Symphorien Misségbétché, ont fait le point du processus dans la commune, avec des statistiques bien précises. Des données qui ont séduit la délégation qui n’a pas caché ses émotions. « Nous avons été très surpris de l’évolution du processus dans votre commune et de l’implication du conseil communal. Monsieur le maire, chers conseillers, soyez en remercier et faisons en sorte qu’avant l’échéance, nous ayons les chiffres attendus », a laissé entendre le chef de la délégation, le ministre Joseph Djogbénou dans la grande salle de réunion de la mairie de Zagnanado. A tour de rôle, le préfet du Littoral, Modeste Toboula, natif de la commune, le coordonnateur national du Ravip Jean Aholou, et le ministre Cyr Koty ont félicité le conseil communal de Zagnanado pour ses efforts et invité la population présente à accompagner le processus en sensibilisant les retardataires. A l’étape de Covè, c’était l’apothéose. Le maire Ferdinand Houessou et ses conseillers communaux et locaux ont accueilli la délégation au centre d’enrôlement d’Adogbé et ont fait le point des statistiques.Le ministre de la justice, Joseph Djogbénou a dit toute sa satisfaction et précisé que la commune de Covè serait en tête dans les chiffres au plan national.Le coordonnateur national du Ravip, Jean Aholou a sensibilisé la population présente avant le départ de la délégation pour Abomey.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page