.
.

Le triomphe de la vérité

.

Jeux universitaires du Bénin, édition 2017: Donald Acakpo et l’Obssu lancent la concurrence sportive, dans les Universités béninoises


Vues : 0

Le ministre Oswald Homeky, le directeur Donald Acakpo (milieu), le président Julien Minavoa assistant à la parade des différentes universités engagées

L’édition de relance des jeux universitaires du Benin vient de prendre son envol. C’était hier, mardi 21 novembre 2017, au stade général Mathieu Kerekou, à travers la cérémonie de lancement présidée par le ministre des sports. Et à l’entame de ladite cérémonie, le directeur de l’Office béninois des sports scolaires et universitaires (Obssu), Donald Alexis Acakpo, a souhaité la bienvenue à toutes les délégations. Selon lui, 16 universités aussi bien publiques que privées sont engagées dans les trois disciplines (basket-ball, handball et football) concernées par ces jeux. Ce qui mettra en compétition près de 1000 athlètes pour plus de 60 matches qui draineront des milliers de spectateurs. Il a précisé que cette édition qui se tient sous le format habituel est celle qui vient lancer les bases du nouveau départ du sport universitaire. «De toute évidence, dès 2018 nous allons intégrer une dimension régionale et internationale à l’initiative dont le format a été amélioré», a souligné le directeur avant d’insister que prochainement, les jeux universitaires passeront par les inter-facultés pour créer une réelle émulation sportive dans les universités. A sa suite le président du comité national olympique et sportif béninois, Julien Minavoa a salué l’initiative et souhaité une bonne compétition à toutes les équipes. Le ministre du tourisme, de la culture et des sports, Oswald Homeky a profité pour rappeler les nobles ambitions du gouvernement qui veut tout mettre en œuvre pour assurer un bon niveau de développement au sport béninois dans son ensemble. Il a ensuite invité toute la famille sportive à accompagner les différentes actions qui se font déjà remarquer sur le terrain. « Nous avons pris le pari faire renaitre le sport dans les écoles, dans les communes, dans les casernes militaires, dans les universités, c’est chauses faites. Et c’est grâce à vous», a souligné le ministre qui n’a pas manqué d’inviter les athlètes au Fair-Play. Le match inaugural a vu la victoire de l’équipe de basket-ball de l’Injeps sur son homologue de Véréchaguine. 83-26, est le score qui a sanctionné ce match. La compétition ainsi lancée, se poursuit jusqu’au 2 décembre 2017, où les finales auront. Il faut préciser qu’une caravane qui a été lancée à place Etoile Rouge, a sillonné la ville de Cotonou afin d’annoncer l’évènement aux populations de ladite ville et de ses environs.

Voici la liste des universités en compétition

L’Institut national de la jeunesse, de l’éducation physique et sportive (Injeps), l’Institut universitaire de technologie (Iut) de Lokossa, l’Éneam de Cotonou, l’Université d’Abomey-Calavi (Uac), l’Établissement supérieur Le Faucon d’Abomey-Calavi, Hecm de Cotonou, Flash de Adjarra, les Cours Sonou de Cotonou, l’Établissement Véréchaguine de Cotonou, l’École polytechnique (Épac) d’Abomey-Calavi, l’Université de Parakou, Estbr d’Abomey, l’Université catholique de l’Afrique de l’ouest (Ucao) de Cotonou, Ism Adonaï de Cotonou, Fss et Africain school of economics.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page