.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lancement du projet d’adduction d’eau potable de 50 milliards : Talon fait jaillir l’eau des collines, la preuve du respect de la parole donnée


Vues : 1

Le ministre de l’Eau, de l’Energie et des Mines, Jean Claude Houssou rassuré de l’appui des partenaires…

Il y a quelques jours, le gouvernement procédait à la signature, avec la partie Chinoise, d’un accord de prêt de plus de 50 milliards de FCFA, pour la réalisation du projet « Eau potable pour tous à l’horizon 2021 » dans les départements des Collines. A l’occasion, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération annonçait le lancement des travaux pour avant la fin de la semaine. C’est chose faite, ce jeudi 27 juillet à Dassa-Zoumè. Ainsi, 72h à peine après la signature de l’accord de prêt entre la Chine et notre pays, le gouvernement joint l’acte à la parole. C’est la salle de conférence de l’hôtel JECO de Dassa qui a abrité la cérémonie solennelle de lancement des travaux d’adduction d’eau potable dans les Collines. Moment de ferveur populaire et d’émotion aussi, la manifestation apparaît comme un nouveau pacte de confiance entre le président TALON et les populations des Collines. C’est la lecture qui se dégage des différentes interventions des participants à l’événement. Le maire de Dassa, président du Groupement intercommunal des Collines, Nicaise FAGNON, plante le décor. Pour lui, c’est un jour de joie comme un jour de naissance pour les communes des Collines, pour lesquelles l’eau qui jaillira bientôt va propulser la croissance économique, s’enthousiasme Nicaise FAGNON. Le maire de Dassa-Zoumè a également salué l’investissement personnel du chef de l’Etat dans la conduite et l’aboutissement de ce dossier. Pour lui, le président Patrice TALON fait du défi de l’eau potable pour tous, une réalité 10 ans avant l’échéance fixée par la communauté internationale. Cela suffit pour que les populations des Collines apportent leur soutien indéfectible au chef de l’Etat, clame le maire. Une position partagée par le préfet du Zou, intérimaire de celui des Collines, Firmin KOUTON. Celui-ci s’est fait le porte-voix des couches défavorisées, grandes bénéficiaires de ce projet salutaire. Il assure le président de la République de leur soutien dans la réalisation du PAG. Car, les populations qui ont besoin d’eau potable, d’électricité et de routes ne sauraient être prises dans l’engrenage des querelles politiciennes. Pour sa part, le Conseiller économique et social de l’Ambassade de Chine près le Bénin, Zhang Bohui, s’est surtout dit émerveillé par la célérité des démarches entreprises par le gouvernement pour concrétiser ce projet. Le ministre de l’Eau, de l’Energie et des Mines, Jean-Claude HOUSSOU, embraye sur cette appréciation et explique que le président TALON est pressé de voir s’atténuer les souffrances de son peuple, voire qu’elles disparaissent. Jean-Claude HOUSSOU expose ensuite le projet. Ce sont d’abord Glazoué, Dassa et Savè aujourd’hui mais les efforts sont en cours pour étendre l’initiative, dans une deuxième phase, à Savalou, Bantè et Ouessè. L’aboutissement de cette phase 1 est déjà la preuve que le chef de l’Etat est un homme de défi car le pari de démontrer que la situation de zone hydro géologiquement difficile des Collines n’est pas une fatalité, est en passe d’être relevé. Des caractéristiques du projet présentées par le ministre, on retient qu’il permettra : d’augmenter la production d’eau dans les villes de Savè, Dassa-Zoumè et Glazoué à travers la construction de deux barrages respectivement de capacité 1 million de m3 sur le cours d’eau Lifo et 2 millions de m3 sur le fleuve Ouémé à Ayédjoko ; de construire deux stations de traitement de capacités respectives 630 m3/h et 220m3/h ; de moderniser les conditions d’exploitation par la mise en place d’un système de télégestion des équipements ; d’étendre vers les quartiers périphériques et de densifier les réseaux d’eau par la pose de 200Km de conduites tous diamètres confondus dans toutes les villes concernées ; d’assurer la desserte en eau à 100% des populations en 2021 et de satisfaire quantitativement et qualitativement les besoins en eau de plus de 375.000 personnes à l’horizon 2035 ; de réaliser des branchements à coût réduit ; et de réduire ainsi la prévalence des maladies d’origine hydrique. Enfin, avant de lancer les travaux de ce gigantesque chantier, le ministre en charge de l’Eau a salué la bonne qualité de la coopération sino-béninoise qui a besoin de se raffermir et de grandir. Le projet d’adduction d’eau potable dans les Collines est inédit et lance ainsi la croisade Eau potable pour tous au Bénin d’ici à 2021.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page