.
.

Le triomphe de la vérité

.

Election du nouveau maire suite à la destitution de Sévérin Adjovi: Adjanohoun plébiscitée à la tête de Ouidah


Vues : 0

Adjanohoun plébiscitée à la tête de Ouidah

Les pronostics étaient en sa faveur et se sont confirmés, hier, dans l’après-midi. Célestine Adjanohoun, seule candidate à la succession du déchu maire de Ouidah, Sévérin Adjovi, a été plébiscitée, avec 11 voix pour, une abstention sur 12 conseillers votants. L’ex-directrice générale de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) et ancienne députée à l’assemblée nationale du Bénin, devient ainsi la première femme maire de la cité de Kpassè dont elle a, depuis hier, la destinée en main. Même si les 07 conseillers du camp Adjovi ont boycotté le vote, il n’y a nul doute que l’élection de cette brave femme jouissant d’une forte personnalité, sera confirmée par le Préfet de l’Atlantique, Jean Claude Codjia qui a convoqué cette session, après le report de la toute dernière, suite à un désaccord survenu sur une question juridique. L’attente a été longue, mais tout semble achevé depuis hier à propos de l’élection du nouveau maire, après la destitution de Sévérin Adjovi. Une destitution organisée et obtenue par 12 conseillers communaux dont Célestine Adjanohoun qui se sont dressés contre la gestion de l’ex-maire qu’ils qualifiaient de « calamiteuse et solitaire ». S’ils n’avaient pas réussi leur coup au premier essai, la destitution tant crainte de Sévérin Adjovi a fini par se réaliser le 30 juin dernier avec 15 voix “pour” et zéro “contre“. Le poste est resté vacant jusqu’à hier jeudi, avant d’être finalement pourvu à la faveur de cette élection. La nouvelle autorité communale de Ouidah a des défis à relever pour le développement tant espéré de la cité historique du Bénin.
Il est à rappeler qu’il y avait deux candidats qui émergeaient dans le camp des 12 conseillers frondeurs, à savoir, Célestine Adjanohoun et Vénance Gnigla. Mais ils finiront par s’entendre sur une seule candidature, à la faveur d’élections primaires organisées en leur sein au début de la semaine, selon des sources proches de leur camp.

Troisième femme maire au Bénin

L’accession de Célestine Adjanohoun à la tête de la ville historique de Ouidah porte à trois, le nombre de femmes maires en république du Bénin pour la mandature 2015-2020. Plébiscitée à la mairie de la cité de Kpassè, l’ex-directrice générale de la Sbee rejoint à ce poste Mariétou Tamba, maire de la commune de Pèrèrè, et Urbaine Dégbèhoundé, maire de la commune de Toffo.

Christian TCHANOU

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “Election du nouveau maire suite à la destitution de Sévérin Adjovi: Adjanohoun plébiscitée à la tête de Ouidah

  1. Theotokos Marie

    Bonjour à tous, Ouidah, pourquoi tant de problème?, si je comprends bien beaucoup pense que Célestine ne peut rien faire pour sa cité Ouidah, vous savez, chers frères et soeurs de Ouidah, je suis de Ouidah comme vous tous, je n’ai rien contre Adjovi et contre célestine ADJANOHOUN, mais pourquoi depuis longtemps ca ne va pas à la mairie de Ouidah? mais ce n’est pas seulement à la mairie de Ouidah, mais aussi dans d’autres mairies du Bénin, pourquoi? On parles de mauvaises gestions dans presques toutes les mairies du Bénin.
    Je penses que c’est aussi le moment de changer le maire de Ouidah, pour la simple raison que si les conseillers voient ce qui ne va pas dans la gestion de la mairie et demande au maire d’explication, je penses que le maire doit les écouter et chercher à apaiser les uns et les autres pour la bonne marche et gouvernance et gestion de la mairie.
    Vous savez chers frères et soeurs de Ouidah ou du Bénin, nous aimons critiqués sans chercher de solutions aux problèmes ou penser à aider nos frères et soeurs en difficultés, meme chez nous au Bénin, on retrouve encore des retraités qui sont dans les mairies et commande, et à la fin de chaque mois recoivent de salaire, cela est juste selon vous? Alors qu’il y à des jeunes diplomés sans emplois qui peuvent fairent valoir leurs capacités, mais ses vieux et anciens retraités ne leur laissent pas la place. Je parles en connaissance de cause et je sais de quoi je parles.
    Chers frères et soeurs de Ouidah, nous devons etre unis autour de Célestine ADJANOHOUN la nouvelle locataire de la mairie de Ouidah au lieu de la critiquer et de dire on va voir si elle peut faire quelques choses, elle peut bien faire, meme beaucoup, si nous tous nous sommes unis autour d’elle pourque Ouidah change, ce n’est pas les autres qui viendrons faire pour nous à Ouidah, mais nous tous fils et filles de Ouidah.
    Pourquoi on avance pas nous fils et filles du Bénin, parce qu’on à la haine, la jalousie, l’envie, l’orgueil, l’egoisme, on pense tout faire seul, sans l’aide des autres, on pense critiquer sans trouver de solutions aux problèmes, nous sommes prets à tuer nos propres frères et soeurs avec des gris-gris, des malédictions ou par envoutements. Combien de fils et filles de Ouidah se trouve en exil, à l’étranger et ne veulent plus venir chez eux à Ouidah pour une simple raison, ne pas se faire tuer.
    C’est le moment propice pour Célestine ADJANOHOUN de convoquer une conférence pour tous les fils et filles de Ouidah pour penser au dévelopement et pour la bonne marche de Ouidah, elle doit etre ferme sur les décisions du conseil de la mairie parce que ce sont ses memes frères et soeurs conseillers qui vont se mettre contre elle comme c’est le cas pour ADJOVI, quand on ne divise pas le gateau avec tout le monde, c’est un problème. Bonne chance dada Célestine ADJANOHOUN que les manes de nos ancetres t’accompagnent dans ta nouvelle charge et combat, c’est un service que tu veux rendre à ta ville, mais c’est aussi un combat dada.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page