.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rencontre au palais de la présidence: Talon expose sa vision pour le Grand Nokoué et invite les maires à collaborer


Assisté du ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence de la République, Pascal Irénée Koupaki, de Didier José Tonato, ministre en charge du Cadre de Vie et du Développement Durable , de Barnabé Dassigli, ministre de la Décentralisation et des Collectivités Locales, du Conseiller spécial Johannes Dagnon, le Chef de l’Etat le président Patrice Talon a tenu, ce vendredi 5 mai 2017, une rencontre avec les maires des communes du Grand Nokoué. Il s’agit particulièrement des conseils communaux de Cotonou, d’Abomey-Calavi, de Sèmè Kpodji, de Ouidah et de Porto-Novo. L’objectif est de mettre en place un partenariat dynamique Etat-Communes pour relever le défi du développement durable à travers des programmes et interventions de l’Etat.

Le décor de la rencontre a été planté par le ministre d’État, Secrétaire Général à la Présidence de la République, Pascal Irénée Koupaki qui a reprécisé aux maires et représentants communaux présents, le cadre institutionnel et politique dans lequel s’inscrivait cette rencontre. A sa suite, le ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable, Didier José Tonato a indiqué que l’une des ambitions majeures du « Bénin Révélé », Programme d’Actions du Gouvernement, est de transformer en profondeur l’économie béninoise tout en renforçant la protection sociale et en améliorant les conditions de vie des populations. Ce qui passe, selon ses précisions, par la mise en place du partenariat Etat-Communes. Ce partenariat porte en l’occurrence sur quatre projets urbains que sont, la mise en œuvre du Plan Directeur d’Assainissement Pluvial de Cotonou ; le projet Asphaltalge » aménagement et assainissement de voiries urbaines ; le projet de système intégré de gestion des déchets ménagers dans les villes du Grand Nokoué et le projet de construction et de réhabilitions des marchés des villes du Grand Nokoué. Restant fidèle à la démarche méthodologique et transparente, caractéristique du gouvernement du Président Patrice Talon, le ministre José Didier Tonato, a aussi rappelé que le démarrage des premiers travaux entrant dans le cadre du partenariat entre l’Etat central et les communes du Grand Nokoué est prévu pour la fin du mois de Juin 2017. Pour le ministre du cadre de vie, les autres communes du Bénin ne resteront pas en marge des grands projets du Programme d’Actions du Gouvernement. Les projets prévus à leur endroit feront l’objet de planification et d’échanges avec les maires des autres communes, a- t’-il aussi souligné.

L’adhésion des maires et leurs doléances

Prenant ensuite la parole tour à tour, les maires Georges Bada, d’Abomey-Calavi, Léhady V. Soglo de Cotonou, Sévérin Adjovi de Ouidah, Emmanuel Zossou de Porto-Novo et Charlemagne Honfo de Sèmè-Kpodji ont, au nom de leurs communes respectives, remercié le gouvernement du Président Patrice Talon pour l’approche inclusive et participative dont il fait preuve en initiant et en maintenant constamment le dialogue entre l’Etat central et les collectivités locales, confirmant donc l’effectivité de la décentralisation dans notre pays.Ils n’ont pas manqué de formuler à l’endroit de l’autorité, leurs doléances spécifiques qui se résument pour la plupart à la prise en compte de tous les marchés des communes du Grand Nokoué, au bitumage des rues et voies de leurs communes à la modernisation du système de gestion des déchets à l’électrification complète de leurs communes à l’érection d’hôtel de luxe, d’hôtel de ville moderne et de ponts à l’entrée de certaines communes.

Talon satisfait de la disponibilité des maires

Prenant à son tour la parole, le Président de la République S.E.M Patrice Talon s’est dit satisfait de constater la disponibilité et l’engagement de tous les élus communaux présents à contribuer au développement du pays à travers la mise en œuvre des projets phares du PAG.Il les a invités à prendre connaissance de la convention cadre relative à la mise en place du partenariat entre l’Etat et les communes du Grand Nokoué, à y apporter leurs amendements afin que ladite convention soit signée rapidement pour le bonheur des populations.Il a aussi précisé que les divergences politiques entre l’Etat central et certaines communes ne devraient pas entraver la mise en œuvre des projets structurants du PAG puisque la priorité devrait être donnée à l’intérêt général, au détriment de l’intérêt personnel.C’est dans une ambiance fraternelle et chaleureuse faite de gaieté, d’accolades et de poignées de mains que le Président de la République a remercié tous les élus pour leur présence à cette rencontre.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *