.
.

Le triomphe de la vérité

.

Soutenance de thèse en sociologie du développement: Léchidia de Souza, Docteur avec la mention ‘’Très honorable avec félicitations du jury’’


Vues : 32

Dr Pélagie de Souza Prof honoraire Honorat AguessyLe travail scientifique conduit sous la direction du Professeur  honoraire Honorat Aguessy, par le dorénavant, Docteur Pélagie Léchidia Afiavi Dopé  de Souza, lui a permis d’accéder au grade de Docteur en sociologie du développement avec mention, « Très honorable avec félicitations du jury », dans la formation doctorale : sociologie-anthropologie, option : sociologie du développement. La restitution de travaux de recherche, objet de soutenance, a eu lieu le dimanche 09 avril 2017 dans l’amphithéâtre de l’ex-Faculté des lettres, arts et sciences humaines (Flash) de l’Université d’Abomey-Calavi. C’est devant un jury international présidé par le Professeur Tingbé-Azalou Albert, que l’impétrante a présenté la substance de ses travaux de recherche. Pour la circonstance, les examinateurs étaient, Docteur Adolphe Codjo Kpatchavi, Maître de Conférences, Université d’Abomey-Calavi, Bénin, Professeur Alkassoum  Maiga Université Ouaga I, Pr Joseph KI-ZERBO, Burkina Faso et Docteur Kokou Mawulikplimi Gbemou, Maître de Conférences, Université de Lomé, Togo.  Cette soutenance qui a porté sur le thème intitulé : ‘’La reddition de comptes à l’épreuve de la gouvernance du développement dans la commune de Ouidah au Bénin’’, a permis à la candidate  d’analyser le cadre normatif de la reddition de comptes et les pratiques induites dans le processus du développement de la commune de Ouidah. A en croire, Pélagie Léchidia de Souza, dans son exposé, « les élus locaux ne sont pas toujours enclins à rendre compte et les populations n’exercent pas leur droit de demander des comptes aux élus conformément aux dispositions légales ». C’est à ce titre que la présente recherche qui met l’emphase sur la reddition de comptes et la gouvernance locale, a été initiée.

Travail original et d’intérêt scientifique

Après la mise en œuvre de la méthodologie de travail, trois résultats ont été obtenus par la candidate. Au premier point, il s’agit de la perception des acteurs qui est biaisée par l’imprécision et la méconnaissance du cadre normatif en matière de reddition de comptes dans la commune de Ouidah. Ensuite, il apparaît selon l’impétrante que la non-intériorisation suffisante de la reddition de comptes dans les pratiques de gestion dans la commune de Ouidah est un handicap pour son développement. Et enfin,  l’insuffisance de mise en œuvre de la reddition de comptes par la mairie de Ouidah est fonction de la méconnaissance de ce principe et de l’ignorance des normes officielles par les populations. Après analyse et le développement dans une technicité et une approche bien maitrisée,  elle précise en quoi cette recherche ouvre de nouvelles perspectives sur la place de la reddition de comptes dans la gouvernance locale et de surcroît le développement local au Bénin. En somme, Pélagie de Souza relève que la participation citoyenne au niveau communal reste encore faible. L’accès des populations à l’information sur la gestion des affaires publiques y est limité. Les gouvernants ne sont pas toujours en clin à rendre compte et les populations n’exercent pas leur droit de demander des comptes aux élus conformément aux dispositions légales. Et cet état de choses pose le problème du manque de clarté des dispositions officielles (législatives, règlementaires, juridiques) justifié par la perception des acteurs socio-politiques qui rendent complexe la mise en œuvre de la reddition de comptes et son contrôle par les Organisations de la société civile (OSC) dans la commune de Ouidah. « Il y a donc discordance des pratiques comportementales des acteurs socio-politiques de la commune de Ouidah, dans la mise en œuvre de la reddition de comptes », a-t-elle conclu. Par ailleurs, après avoir apporté leurs contributions pour améliorer la qualité scientifique du travail, les membres du jury ont encouragé et félicité la candidate pour sa capacité d’écoute et son abnégation au travail. Ils ont jugé le sujet d’actualité, traité avec pertinence dans un plan équilibré et l’ont assorti de mention très honorable avec félicitations des membres du jury dans l’unanimité. Le jury l’a invitée à poursuivre la réflexion  en perspective comparative, modernité tradition.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page