.
.

Le triomphe de la vérité

.

Spécialisation dans la presse Béninoise: « INITIATIVE’12 » outille des journalistes


Vues : 38

Le groupe « Initiative 12 » a organisé, avec l’appui de la Csa-Bénin,  le samedi 25 février à la Bourse du travail à Cotonou, une matinée de formation à l’endroit des journalistes. Au cours de celle-ci, les participants ont bénéficié des connaissances de l’expert-formateur en médias, Gérard Guédègbé qui les a entretenus sur l’importance de la spécialisation pour un journaliste.
« Les avantages de la spécialisation dans la presse ». Tel est le thème de cette formation qui a vu la participation de journalistes de plusieurs organes de presse et divers types de médias. Deuxième du genre organisée par « Initiative’12 », la formation de ce samedi, appuyé par la Confédération des syndicats autonomes du Bénin (Csa-Bénin), illustre l’attachement des membres du creuset au devenir du journaliste béninois dans un monde en pleine mutation et dans lequel les enjeux et défis sont aussi divers que nombreux. Le coordonnateur du Groupe, Patrice Soglo,  l’a d’ailleurs bien illustré dans son mot de bienvenue à la formation. « Au-delà du travail de journaliste dont la matière première est l’information, il urge que les pratiquants se préoccupent des enjeux et défis liés à l’exercice de leur métier (…). Cet atelier de formation devrait nous situer sur un certain nombre de comportements professionnels à avoir pour un développement effectif de la corporation », a-t-il en effet laissé entendre.A la suite du Coordonnateur du Groupe, les représentants de l’Umpb et de la Csa-Bénin, ont à leur tour salué l’engagement des organisateurs à  se remettre en cause. Pour la Représentante  de la Csa-Bénin, Annicette Capo Chichi, le souhait de l’organisation syndicale dirigée par Anselme Amoussou, est de voir des journalistes se spécialiser dans les questions syndicales. Identifié pour développer le thème de l’atelier aux participants, l’expert-consultant en médias, Gérard Guédègbé, a passé en revue avec eux, l’importance, les avantages et la nécessité pour un journaliste de se spécialiser, c’est-à-dire de s’intéresser de façon plus spécifique à un thème ou à une thématique de la société. Selon lui, outre le gage de la crédibilité, le journalistequi décide de se spécialiser dans un domaine donné, en connait les enjeux et aborde les questions qui y sont liées de façon pointue. Pour lui, le journaliste, qui est l’interface entre les politiques et le peuple, et vice-versa, a donc tout à gagner en se spécialisant, notamment sur des sujets d’intérêt pour eux-mêmes, et pour la société. Et à en croire le communicateur, ce ne sont pas les sujets qui manquent. Il en veut pour preuve les défis environnementaux ou les questions sécuritaires qui constituent autant de champs de spécialisation pour en finir avec le « journalisme de contemplation ». Mais, a-t-il prévenu, le journaliste qui veut faire de la spécialisation doit aussi s’attendre à des difficultés qui ne devraient point l’ébranler.

Flore S. NOBIME

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page