.
.

Le triomphe de la vérité

.

CAN 2017: Les analyses de Mathias Déguénon, sélectionneur des Ecureuils locaux


Vues : 1078

La grande messe du football africain se poursuit au Gabon. A partir de ce soir, va démarrer l’étape des demi-finales. Et pour le compte de la première affiche, les «Etalons» du Burkina Faso vont en découdre avec les «Pharaons» d’Egypte qui ont retrouvé la phase finale de la CAN après leurs absences (2012, 2013 et 2015). La seconde affiche opposera, demain jeudi 2 février 2017, les «Lions Indomptables» du Cameroun aux «Black Stars» du Ghana. Deux affiches qui méritent d’être suivies et dont il est serait difficile de prédire les issues. Et pourquoi ? Lisez les analyses de Mathias Déguenon, entraineur des Ecureuils locaux pour en savoir un peu.

Burkina Faso – Égypte: Une rencontre avec une opposition de style de jeu
Longtemps absent à cette compétition après son sacre de 2010, l’Égypte revient avec beaucoup d’ambitions. Avec 3 buts marqués en 4 rencontres, l’Égypte se retrouve en 1/2 finale. C’est la preuve de l’efficacité et du réalisme. Tactiquement discipliné, le sélectionneur Hector Cuper a su former une équipe avec un jeu en courtes passes et une bonne solidité défensive. Classée meilleure défense de la compétition à cette étape avec 0 but encaissé, cette équipe ne va certainement pas changer son style de jeu qui est de former 2 rideaux dans l’animation défensive. Elle mettra en place une muraille qui jusque-là, a été infranchissable pour toutes les attaques des équipes qui les a affrontées. Les attaquants  Burkinabè doivent alors faire preuve d’une efficacité offensive des grands jours pour mettre en déroute El Hadary et ses coéquipiers qui viennent d’enchainer 4 matches sans défaites. Ils doivent aussi se montrer techniquement au-dessus de leurs adversaires afin de les déposséder du ballon. Cela serait un véritable atout. Cette affiche sera tout de même l’une des meilleures affiche de la compétition.

Cameroun – Ghana: Le match des expérimentés

C’est une affiche des habitués de la CAN. Les deux équipes ont prouvé jusque-là qu’elles méritent de remporter le trophée avec 2 atouts en leur sein. Il s’agit en premier de leurs gardiens de but qui ont beaucoup contribué aux succès, lors des différents matches. En dehors de cet atout, les Camerounais peuvent compter sur leur collectif et leur solidité défensive, même s’il leur manque un leader qui peut à lui seul porter toute l’équipe quand elle sera en difficulté.Les Ghanéens retrouveront leur attaquant vedette, Gyan Assamoah et peuvent compter sur les individualités des frères Ayew, de Kristian Atsu, Moubarak Wakaso, sans oublier leur collectif qui impressionne à chaque match. Ce sera un match tactique dans l’ensemble sauf que les ghanéens habités par l’envie de faire oublier les déceptions connues lors des finales ratées essayeront de faire parler leur qualité technique.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page