.
.

Le triomphe de la vérité

.

Brouille entre le Président du Patronat et le Chef de l’Etat: Les ministres pro-Ajavon engagent des consultations politiques


Vues : 16

« Nous avons un accord formel et bien écrit qui n’a pas été respecté : nous devions obtenir le tiers des postes ministériels. Nous n’avons eu que trois petits ministères [agriculture, enseignement delphin-oloronto-kouzande-3 rafiatou-monrou-2 lucien-kokou-1secondaire, économie numérique], qui sont gérés depuis la présidence. Pour moi, ce n’est pas une bonne collaboration », avait regretté, Sébastien Ajavon, dans les colonnes du journal français « Le Monde », suite à ses démêlés avec la justice béninoise dans l’affaire dite « Cocaïne pure ». Depuis cette déclaration, les trois ministres pro-Ajavon, membres du gouvernement  seraient très embêtés et pratiquement dans un véritable dilemme. Partir ou rester ? C’est une question qui les hante désormais. Et pour cause.  Delphin Koudandé de l’agriculture, Lucien Kokou de l’enseignement secondaire et Rafiatou Monrou de la communication et de l’économie numérique ne savent plus à quel saint se vouer depuis cette interview dans laquelle leur leader politique a ouvertement attaqué le gouvernement dont ils sont membres et le président de la république en particulier. En effet, le candidat sorti 3ème, à l’issue du premier tour des consultations électorales pour la présidentielle de Mars 2016 au Bénin, a, parlant de ses relations avec l’actuel chef de l’Etat, déclaré qu’il ne se mêlera ni de près ni de loin à la gestion du Président Talon.  « Ils ne dépendent plus vraiment de moi. C’est à eux de savoir s’ils doivent démissionner ou pas. Je ne serai ni de près ni de loin mêlé à la gestion du pouvoir de M. Talon »  avait déclaré le leader de la « Vague Bleue »,  parlant de ses trois ministres envoyés au gouvernement. Tel un glaive, cette déclaration de Sébastien Ajavon trouble et les fait paniquer.
Après un long temps de réflexion, ces trois ministres auraient, selon des sources concordantes, fini par se décider à faire quelque chose. Mais avant toute action, ils auraient, selon nos sources d’informations, décidé d’entamer des consultations politiques avec certaines personnalités du pays. Toutes choses qui, estiment-ils, pourraient les aider à trouver une solution appropriée. Ces ministres espèrent des conseils avisés et des orientations pour mieux appréhender  la situation et se décider en toute responsabilité. L’un parmi eux était la semaine dernière encore, avec une personnalité fortement engagée dans l’évènement de la rupture pour partager avec elle les préoccupations du trio et recueillir ses propositions. La réconciliation entre Sébastien Ajavon et Patrice Talon entamée par l’ancien président de la République Nicéphore Soglo, pourrait-elle, si elle aboutissait, être une aubaine pour ces trois membres de l’Exécutif qui visiblement, ne dorment plus sur leur laurier depuis quelques jours ? Rien n’est moins sûr. Seul le développement de l’actualité sur ce dossier nous situerait.

Germin DJIMIDO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page