.
.

Le triomphe de la vérité

.

Visite du président de la Commission de la CEDEAO au Soudan: Marcel de Souza intensifie ses relations avec la BADEA


Vues : 22

poignee-de-mains-entre-le-president-okDu mardi 8 au mercredi 9 novembre 2016, une délégation de la Commission de la CEDEAO conduite par S.E.M. Marcel A. de Souza, Président de la Commission de la CEDEAO, a effectué une visite de travail auprès de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) à Khartoum, au Soudan, sur invitation du Directeur Général, S.E. Dr Sidi Ould Tah. Une occasion pour l’organisme régional de présenter à l’institution bancaire, ses objectifs et de nouer un nouveau partenariat.

En plus du Président de la Commission de la CEDEAO, la délégation était composée de Bashir Ifo, Président de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC), Mamadou Traoré, Commissaire de la CEDEAO en charge des Politiques Macro-économiques, MacDonald Saye Goanue, Directeur du Département Recherche et Planification Stratégique à la BIDC, Franck W. Brathier, Assistant Exécutif du Président de la Commission de la CEDEAO. Cette rencontre a permis au Président Marcel de Souza de présenter au Directeur Général de la BADEA, la vision, les objectifs ainsi que le Programme Communautaire de Développement (PCD). Pour témoigner des efforts de développement qu’il compte accomplir dans l’espace régional, le Président Marcel de Souza a aussi présenté un certain nombre d’opérations et d’idées de projets, en l’occurrence : la transformation du Centre Informatique Communautaire (CIC) en un Centre de Formation et de renforcement de capacités pour le Développement de la CEDEAO, le renforcement des capacités de financement de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC), le développement de l’électrification rurale à travers l’énergie solaire dans les Etats membres de la CEDEAO, le soutien à la mise en œuvre des orientations stratégiques de la politique d’industrialisation adoptée au niveau de la CEDEAO, l’accompagnement pour la mise en place de structures compétentes dans la prise en charge des maladies cancérologiques et autres maladies, et enfin, la signature d’un mémorandum d’entente (MoU) avec la BADEA.

L’accord de la BADEA aux projets de la Commission
Au sujet de la transformation du Centre Informatique Communautaire (CIC) en un Centre de Formation et de renforcement de capacités pour le Développement de la CEDEAO, la Commission de la CEDEAO envisage créer un Centre de Formation pour le Développement ayant pour mission, de renforcer les capacités des cadres des administrations publiques des Etats membres ainsi que ceux de la Commission de la CEDEAO en matière de planification, d’exécution, de suivi, d’évaluation et d’analyse d’impact des politiques nationales et régionales de développement économique et social. Elle nécessite le financement par la BADEA, des prestations d’un Expert pour une enveloppe de 15 mille dollars US, puis d’une étude de faisabilité pour la construction d’un Centre de formation de la CEDEAO. Pour le second projet relatif au renforcement des capacités de financement de la BIDC, il a été décidé que deux lignes de crédit distinctes feront l’objet d’une évaluation imminente par la BADEA en faveur de la BIDC. Il s’agit d’une première ligne de financement de 15 millions de dollars US pour contribuer au financement des projets du secteur privé, et d’une autre de 30 millions de dollars US pour assurer le financement des importations des Etats membres de la CEDEAO, en provenance des Etats arabes. A cet effet, la BADEA envisage de soumettre les deux lignes de financement en faveur de la BIDC à son Conseil d’Administration de décembre 2016. Aux fins d’établir un cadre formel de coopération entre la Commission de la CEDEAO et la BADEA, les deux institutions ont convenu de préparer, dans les plus brefs délais, un mémorandum d’entente (MoU). A cet égard, le Président de la Commission de la CEDEAO a remercié S.E. Dr Sidi Ould TAH, Directeur Général de la BADEA, et son équipe pour la générosité de l’accueil réservé à sa délégation et l’a invité à effectuer une visite auprès de la Commission de la CEDEAO à Abuja (Nigeria), à une date à convenir ultérieurement. Il est à noter que la Commission soumettra très prochainement, à la BADEA, une requête pour la réalisation d’une étude de faisabilité technico – économique d’électrification rurale par l’énergie solaire dans les Etats membres de la CEDEAO. Aussi, l’institution bancaire examinera le besoin de financement exprimé par la Commission de la CEDEAO pour la réalisation d’une étude de mise en oeuvre des orientations stratégiques de la politique d’industrialisation adoptée au niveau de la CEDEAO, avec impact sur les Etats membres, sur la base de leurs avantages comparatifs.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page