.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tribunal de Savalou: Le président Gilbert Togbonon dévoile ses priorités


Vues : 23

president-gilbert-togbonon-1Le président du tribunal de première instance de Savalou, le juge Gilbert Ulrich Togbonon a été installé dans ses nouvelles fonctions ce jeudi 03 novembre 2016 en présence du collège des magistrats de la cour d’appel d’Abomey et de leur président, Daniel d’Almeida, des parents, amis et personnels du tribunal de Savalou. Aussitôt installé, le président Gilbert Togbonon décline ses priorités pour les populations qui sont sous sa juridiction.

Nommé en conseil des ministres depuis plusieurs semaines, le juge Gilbert Ulrich Togbonon officie désormais en sa qualité du président du tribunal de première instance du deuxième classe de Savalou. Installé au cours d’une même audience avec le procureur du tribunal de Savalou,  Gilbert Togbonon nourrit de grandes ambitions pour la maison de justice placée sous son autorité. A en croire le président de la cour d’appel d’Abomey, Daniel d’Almeida, président de la cérémonie, Gilbert Ulrich Togbonon est un juge compétent qui s’est spécialisé dans plusieurs domaines. « Vous convenez avec moi qu’il a une très grande expérience en matière du foncier et très proche des médias du Bénin pour avoir été responsable de la chambre correctionnelle des délits de presse » , a-t-il déclaré avant de poursuivre. « Je ne doute point un seul instant de ses capacités managériales pour la réussite de sa mission à Savalou mais il va falloir collaborer avec tout le personnel et rendre la justice au justiciable », a précisé le président de séance, Daniel d’Almeida. Pour le procureur général du parquet d’Abomey, Pierre Dasoundo Ahiffon, il s’agit pour le président du tribunal et au procureur, tous nouvellement installés, de travailler en symbiose et d’apaiser les populations sous leur juridiction en disant le droit et conformément aux textes de loi. Le procureur de la cour d’appel d’Abomey a également témoigné des compétences du président Togbonon tout en l’invitant à donner le meilleur de lui-même aux populations de Savalou et environs. Quelques instants après son installation, le président du tribunal de Savalou, Gilbert Ulrich Togbonon a pris deux ordonnances en vue de l’installation du juge d’instruction, Joachim David Anani et du premier substitut du procureur, Eric Adjrossè Fidémalin, tous affectés nouvellement au tribunal de première instance de la deuxième classe de Savalou.

Gilbert Ulrich Togbonon décline ses ambitions pour le tribunal de Savalou

« Nous venons d’être installés et à notre tour, nous avons procédé à l’installation de nos plus proches collaborateurs. Je crois que le code de procédure pénal et le code de procédure civile, ont déterminé le rôle de chacun et nous allons autant que faire se peut, faire en sorte que chacun reste dans ce registre de la loi pour le bonheur des populations. Prioritairement, j’ai trois ambitions. La première est d’amener tous ceux qui sont dans le ressort de ce tribunal à avoir leur acte de naissance. Ça veut dire que nous ferons tout pour que l’état civil soit bien géré  dans notre juridiction. Nous allons tout faire pour que dans les arrondissements, si les maires nous accompagnent, les audiences foraines soient faites, afin que tous ceux qui sont de notre ressort, puissent avoir leur acte de naissance. Ensuite, nous allons aider Savalou et Bantè pour que les problèmes fonciers soient résolus et que, ce qui se passe à Abomey Calavi , ne se produise pas ici. Nous allons enfin tout faire pour limiter les dossiers d’accidents. C’est-à-dire que nous allons amener ceux qui occupent les territoires et qui empêchent les piétons de circuler à comprendre que l’occupation des trottoirs cause des accidents, afin qu’ils les libèrent. Cela nous amènera à avoir de moins en moins les dossiers d’accident. Nous allons tout faire pour sensibiliser et impliquer les élus, les maires des localités afin qu’ils puissent comprendre le travail que nous avons à faire ici. La loi sera respectée bien sûr, les collègues magistrats sont bien outillés pour faire respecter la loi et nous faire éviter la lourdeur administrative comme vous le dites ».

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page