.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rançonnement des populations sur les axes routiers: Talon aux trousses des agents de sécurité indélicats


Vues : 22

Talon Caucus 2000TalonLa présidence de la république du Bénin est décidée à mettre fin aux rançonnements dont sont victimes les populations du fait des éléments des forces de l’ortdre et de sécurité. Pour ce faire, le chef de l’Etat, Patrice Talon, a donné des instructions pour que soient recueillies, les dénonciations des victimes de ces pratiques. A cet effet, deux lignes sont mises en place : le numéro fixe : 21 30 98 36, et le numéro Whatsapp : 64 00 46 46. Dans le communiqué  rédigé à cette occasion, la présidence de la république dit vouloir compter sur la participation de tous à cette « lutte salvatrice pour la restauration des valeurs ». Lire l’intégralité du communiqué. 

Communiqué de la Présidence de la République

Dans le cadre des fouilles de véhicules résultant des opérations de sécurité, de récurrentes et concordantes plaintes parviennent à M. le Président de la République et font état  de rançonnements dont les populations seraient victimes de la part des éléments des Forces de Défense et de Sécurité.
Sensible à ces plaintes, M. le Président de la République a instruit ses services aux fins de recueillir les dénonciations des victimes de telles pratiques déshonorantes pour notre pays, et qui doivent cesser.
A cet effet les lignes suivantes ont été mises en place :
– Numéro fixe : 21 30 98 36
– Numéro Whatsapp : 64 00 46 46
Ceci, afin de permettre à toute victime desdites pratiques, de se plaindre pour contribuer à y mettre un terme.
La Présidence de la République veut bien compter sur la participation de tous à la lutte salvatrice pour la restauration des valeurs.
Elle en appelle, dans le même temps, au sens de civisme des populations, afin qu’elles ne manquent pas de respect aux agents de sécurité publique, mais qu’elles s’emploient à dénoncer les actes avérés de rançonnement.
En tout état de cause, la Présidence de la République les rassure que ces pratiques peu recommandables ne resteront pas impunies.

Cotonou, le 25 octobre 2016

La Direction de la Communication

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page