.
.

Le triomphe de la vérité

.

Affermage des hôpitaux de Covè, Djougou et Djidja: Valentin Djènontin dénonce la privatisation de la santé


Vues : 19

yahValentin Djènontin (1)La mise en affermage des hôpitaux publics de Covè, Djidja et de Djougou au secteur privé continue de susciter des réactions dans le rang des acteurs politiques. Joint au téléphone hier, l’honorable Valentin Djènontin, ancien Ministre du gouvernement précédent apprécie mal cette décision du gouvernement de la rupture. Le spécialiste des questions des hôpitaux trouve qu’il s’agit d’une « situation à travers laquelle le contractant s’engage à gérer un service public à ses risques et périls, contre une rémunération versée par celui qui a pris possession de ce patrimoine ». Tout en faisant recours à un passé récent, l’honorable a rappelé sa décision de contractualiser ces hôpitaux. Mais face à cette nouvelle décision, Valentin Djènontin explique qu’il sera question pour le contractant de gérer les hôpitaux à leurs risques et périls, mais aussi aux praticiens de fixer les prix en conséquence des équipements de ces hôpitaux, de la qualité des bâtiments et à réaliser des marges. Dans le cas d’espèce, il pense que la mise en affermage n’est pas appropriée puisque les rémunérations qui seront payées à l’Etat seront minimes, au regard de ces critères. Une situation, qui n’arrangera pas les populations bénéficiaires des soins de ces centres, contraintes à faire face à des notes salées et à payer un coût excessif pour les prestations. « Si nous rentrons dans un capitalisme sauvage, ce serait dommage pour le peuple béninois. Tout en étant d’accord pour le principe de confier certains hôpitaux à des privés avec obligation de faire du social, je ne suis pas d’accord pour ce mode de gestion », a-t-il affirmé. Pour lui, l’idéal aurait été de réaliser ni bénéfice, ni perte dans cette décision et de faire preuve de rigueur. Il propose que les infrastructures publiques soient confiées à des privés mais avec une aide publique sociale du gouvernement, avec pour objectif d’amoindrir la peine des populations des dites localités.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page