.
.

Le triomphe de la vérité

.

Face au vent de destitution dans les communes : L’ANCB invite les maires à une gestion saine et concertée


Vues : 21

luc Atrokpo ANCBL’Association nationale des communes du Bénin (Ancb) que préside le maire de Bohicon, Luc Sètondji Atrokpo, n’est pas indifférent au vent de destitution des maires qui souffle depuis quelques semaines au Bénin. Réuni en session extraordinaire à la mairie de Houéyobgé, le 07 octobre dernier, le Bureau National de l’ANCB, a sorti une déclaration qui fait l’état de la situation du processus de la décentralisation au Bénin, avant de faire des recommandations à l’endroit des élus locaux et maires des communes. Selon le communiqué, la mandature en cours dans le processus de la décentralisation devrait être celle de la maturité et devrait permettre de radicaliser la lutte contre la pauvreté. Ce qui contraste avec le vent de destitution des maires, qui selon les responsables de l’Ancb, risque de discréditer le processus de la décentralisation .Ceci pourrait également affecter la coopération entre L’ANCB et les partenaires au développement. Ainsi, tout en encourageant la reddition de comptes dans les communes, l’ANCB apporte la preuve qu’elle ne saurait cautionner une mauvaise gestion dans une commune et invite par-delà tous les maires et leurs conseils communaux ou municipaux, à une gestion saine et concertée.

Déclaration du Bureau Exécutif de l’Association Nationale des Communes du Bénin au sujet de la situation de destitution des maires

Houéyogbé, le 07 octobre 2016
Réuni en session extraordinaire à la mairie de Houéyobgé, le Bureau National de l’ANCB fait la déclaration dont la teneur suit :
Depuis quelques mois, l’Association Nationale des Communes du Bénin constate une vague de destitution des maires. Face à cet état de choses, l’association rappelle à tous les acteurs de la vie publique locale que les enjeux principaux de la décentralisation sont : la démocratie à la base et le développement local.
Après deux mandatures au cours desquelles des acquis majeurs ont été enregistrés et relevés par le Forum bilan de la décennie de la décentralisation d’octobre 2015, la troisième mandature en cours devrait être celle de la maturité de notre décentralisation, celle qui devrait permettre de radicaliser la lutte contre la pauvreté.
Cette série de destitutions que l’on observe actuellement risque de discréditer notre décentralisation tant soutenue par les partenaires au développement et d’hypothéquer la stabilité qui caractérise notre système démocratique apprécié par l’opinion nationale et internationale.
Les membres du Bureau National de l’ANCB ont suivi les déclarations de certains acteurs de la société civile notamment Social Watch, la Fondation « Le Municipal » et quelques responsables syndicaux à travers différents canaux. Ils les remercient pour leur sens d’objectivité et de patriotisme dans l’analyse de cette situation. Aussi, l’ANCB félicite-t-elle le gouvernement et son Chef pour les audits en cours dans différentes communes de notre pays et souhaite que les résultats de ces audits servent à apprécier la gestion des autorités locales. En encourageant la reddition de comptes dans les communes, l’ANCB apporte la preuve qu’elle ne saurait cautionner une mauvaise gestion dans une commune.
En conséquence, le Bureau National de l’ANCB en appelle à la responsabilité du Chef de l’Etat, du Ministre en charge de la Décentralisation et des Préfets, et les invite à prendre des mesures non seulement en vue d’une meilleure gestion des crises actuelles mais surtout pour opérer des réformes profondes telles que recommandé par le forum bilan sur la décennie de la décentralisation.
Par ailleurs, l’ANCB exhorte tous les maires et leurs conseils communaux ou municipaux à une gestion saine et concertée.
Enfin, l’ANCB invite tous les acteurs de développement à tout mettre en œuvre afin de favoriser le rétablissement de la paix dans les conseils en crise et l’apaisement général dans toutes les communes, gage d’un climat de confiance pour le développement local durable.
Vive la décentralisation au service du développement local !
Vive les communes !
Vive le Bénin décentralisé !
Je vous remercie.

Pour le Bureau Exécutif,
Le President,
Luc Sètondji ATROKPO

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page