.
.

Le triomphe de la vérité

.

Situation des dialysés à la clinique “Fandinan”: Le Docteur Apété réagit et confond ses détracteurs


Vues : 29

docteur-expedit-didi-apeteDocteur Expédit Didi Apété, promoteur de la clinique “Fandinan”  a répondu,  ce mardi 4 octobre 2016,  à l’association des dialysés du Bénin qui a mis en cause sa structure à l’occasion d’une conférence de presse tenue le 22 septembre 2016. Trois principaux points ont meublé la conférence de presse de clarifications qu’il a  animée.

Dans sa  déclaration de presse du 22 septembre  2016 dernier, l’association des dialysés du Bénin a fait croire à l’opinion publique que la plupart des malades rénaux de la clinique Fandinan sont déjà morts.  Et ceci, pour faute de soins adéquats.   Et les dialysés arguent que de la soixantaine référés à la clinique Fandinan, ils sont réduits aujourd’hui à une vingtaine. Faux, a rétorqué docteur Expédit Didi Apété, promoteur de la clinique Fandinan. Et il martèle en défiant : « A ce jour, la clinique Fandinan qui a ouvert ses portes depuis février 2011 n’a jamais enregistré de décès comme l’ont fait croire les responsables de l’association des dialysés. Et je défie quiconque de me produire les certificats de décès qui attestent ces allégations ». Des allégations qu’il qualifie de mensongères et calomnieuses.

L’autre dénonciation de l’association que rejette docteur Apété,  est relative aux frais des médicaments qu’il aurait perçus sans les administrer aux malades. Il s’agit là encore, selon le conférencier, d’un pur montage. Car, il affirme : « Je ne facture jamais les frais de médicaments lorsque je  ne donne pas de médicaments aux malades ». Des affirmations qu’il étaye par les courriers signés des services compétents du Ministère de la santé qui attestent clairement que des frais de médicaments non administrés aux malades ne sont pas facturés.

En dernier point, le conférencier est revenu sur ce que le Ministère de la santé reste lui devoir. On retient de ses explications que 20% sur chaque  arriéré d’impayés,  de 2012 à 1015, y compris le premier semestre de 2016 demeurent impayés. Ce qui constitue pour lui, selon ses explications,   d’énormes difficultés liées aux dettes qu’il a contractées vis-à-vis des banques  qui ne cessent de le harceler.

Somme toute, on retient, selon les propos de docteur Expédit Didi Apété, que l’association des dialysés a raté sa cible en émettant ces dénonciations contre la clinique Fandinan. Pire, ce qui se passe est l’œuvre d’une mafia bien huilée que le conférencier  dénonce avec véhémence tout en invitant le Président de la République, Patrice Talon,  à la démanteler pour le bonheur des dialysés du Bénin. Car, dans cette affaire, selon ses explications, bien de cadres sont à la manœuvre pour sacrifier la  clinique privée sur l’autel de leurs  intérêts immédiats. Une clinique pourtant reconnue comme la meilleure unité de dialyse du Bénin,  disposant des équipements adéquats, respectant les normes internationales.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page