.
.

Le triomphe de la vérité

.

Festival Clap Ivoire 2016: Isma s’offre deux prestigieux prix pour le Bénin et le Togo


Vues : 21

le-president-fondateur-de-lisma-en-costume-le-colonel-marcellin-zannou-recevant-les-laureats-okL’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel (Isma) du colonel Marcellin Zannou vient de réaliser un exploit de taille. L’institut a décroché au festival Clap Ivoire en Côte-d’Ivoire, deux prestigieux prix qui ont permis au Bénin et au Togo de s’illustrer une fois encore.

Le festival Clap Ivoire 2016 a clos ses portes ce dimanche 11 septembre 2016. Et sur une bonne note pour l’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel (Isma). Et pour cause, deux étudiants de l’Institut ont remporté, face aux pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) et de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), deux prestigieux prix. Le premier prix a été remporté par  mademoiselle Blandine KPADE, étudiante en Master I de journalisme à l’ISMA. Et c’est avec son documentaire intitulé “MANGROVE, RICHESSE DU LAC AHEME ». Et ce n’est pas tout. Le jury présidé par   Etranny Norbert YAO a décerné le plus grand prix de la compétition   intitulé “Grand Prix KODJO EBOUCLÉ” à  Maxime TCHINKOUN. Togolais d’origine béninoise, le lauréat a été aussi entièrement formé à l’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel. Grâce à ces deux lauréats, le monde entier représenté à Yamoussoukro en Côte-d’Ivoire du 5 au 11 septembre 2016,  a pu applaudir le Bénin et le Togo pour la qualité des œuvres présentées au festival. Pour mémoire,  en huit éditions, les diplômés de l’ISMA ont remporté quatre grands prix, deux pour le Bénin et deux pour le Togo et de nombreux autres prix de meilleur scénario, meilleure image et meilleur son.

De retour au bercail ce lundi 12 septembre 2016, les lauréats ont été accueillis par une forte délégation conduite   par le Président-Fondateur de l’ISMA, le Colonel Marcellin ZANNOU accompagné du    Directeur de la cinématographie du Bénin et des anciens Lauréats béninois au festival-concours CLAP IVOIRE.

Encadré

Des prix remportés sans aucun soutien étatique

Les lauréats de l’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel (Isma) ont été orphelins durant tout le festival. Et pour cause, l’Etat béninois, en l’occurrence, le Ministère du tourisme et de la culture n’a rien fait pour accompagner ces compétiteurs.  Et pourtant, à cette compétition internationale, des autorités des autres pays ont soutenu les leurs,  les appuyant tant  financièrement que  moralement sur le terrain. Orphelins du début jusqu’à la fin, les représentants de l’Isma ont quand même réussi à réaliser l’exploit en remportant deux prix qui ont rehaussé fortement l’image du Bénin. Reste à savoir si grâce à leurs efforts, ils seront accueillis et soutenus une fois revenus au bercail les bras chargés de prix.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page