.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réformes politiques et institutionnelles sous Talon: Holo exige le respect de la loi sur le référendum


Vues : 5

Théodore Holo okA l’occasion d’un séminaire  sur l’évaluation de la présidentielle 2016, tenu la semaine écoulée , dans la commune de Bopa, par la Cour constitutionnelle, le président de cette institution, Théodore Holo,  a réitéré sa détermination à faire respecter les dispositions en vigueur   sur  l’organisation d’un  référendum. Il a  évoqué à cet effet, la loi organique adoptée par le parlement béninois, courant 2011, portant conditions de recours  d’un référendum en République du Bénin.  Cette loi, en son article 4 stipule que : « Article 4 : Le Président de la République, après consultation du Président de l’Assemblée nationale et du Président de la Cour constitutionnelle peut prendre l’initiative du référendum sur toute question relative à : la promotion et au renforcement des Droits de l’Homme ; l’intégration sous-régionale ou régionale ; l’organisation des pouvoirs publics ; tout projet et proposition de révision de la Constitution votée à la majorité des trois quarts (3/4) des membres de l’Assemblée nationale. » Le président Holo, faisant allusion aux réformes politiques et institutionnelles enclenchées par le régime de la Rupture depuis son avènement au pouvoir, n’entend guère passer outre cette disposition et s’engage à la respecter  à la lettre.   Il ne manque pas ainsi de remettre  les pendules à l’heure face  à l’élan  dans lequel s’engage le gouvernement Talon, qui, il y a peu, par l’entremise de son chef, a annoncé qu’il pourrait faire recours directement au référendum sans  tenir compte de l’étape parlementaire.

Christian TCHANOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page