.
.

Le triomphe de la vérité

.

Folkloriades 2016: Le Ballet national du Bénin fait sensation au Mexique


Vues : 24

Les danseurs béninoisSelon les informations reçues de Valentine Bonou, journaliste indépendante,  actuellement en tournée avec la délégation béninoise aux Folkloriades 2016, le Ballet national vient de marquer un gros coup à son premier spectacle à la “Plaza de Armas”, à Zacatecas, au Mexique,  ce samedi 6 août 2016. 

Selon les témoignages de Valentine Bonou, le monde a été témoin de ce premier spectacle offert par le Ballet national à Zacatecas, ce samedi 6 août 2016. Mobilisation impressionnante donc pour un spectacle tout aussi impressionnant. Impressionnant d’abord par les accoutrements des danseurs du Ballet national qui ont fait le déplacement, puis  ensuite par la qualité des prestations offertes. A leur première entrée sur scène, ils prennent tous,  les couleurs de la divinité “Hèbiosso” (dieu du tonnerre), sur cette place située à 610 kilomètres de la capitale mexicaine. Et c’est à la suite de la prestation de la Russie. Seul pays africain présent à ce grand rendez d’exhibition du patrimoine immatériel mondial. Les spectateurs ont envahi les lieux pour vivre leurs prestations. Conscients de l’enjeu, les danseurs désormais aux couleurs de la divinité “Hêbiosso”, s’invitent sur la scène. Et ils se mettent en transe, avec des pas de danses qui laissent pantois et  arrachent naturellement aux spectateurs, émotions, sourires, rires, émerveillement et  applaudissements. Ce qui les pousse à réclamer, et ce, en concert, d’autres tableaux de danses des artistes béninois, aussitôt le premier tableau clôturé. Et ceux-ci ne se sont pas faits prier. Sous un tonnerre d’applaudissements et de cris de joie, ils reviennent sur la scène avec d’autres accoutrements plus impressionnants encore. Cette fois-ci, les protégés de Marcel Zounon, le directeur de l’Ensemble artistique national vont se parer des couleurs de la divinité “Dan” (dieu de la fertilité) pour égayer le public. Sous les percutions du professeur de danse, Alladé Koffi Adolphe et de Clément Kakpo, le public, tenu en haleine pendant plusieurs minutes, a dégusté un répertoire enrichissant du patrimoine culturel immatériel du Bénin. Et pour marquer leur satisfaction par rapport aux prestations des artistes, les spectateurs n’ont de cesse scandé des cris de joie et d’encouragements. Des encouragements qui ont davantage motivé les artistes du Ballet national à leur servir outre les danses rituelles, la très prisée danse “Akonhoun”. Là, connu pour son professionnalisme et sa dextérité pour ce rythme, Léon Hounyè, l’emblématique danseur béninois connu sous le pseudonyme de “Sakpata Zogbo” s’est révélé au public du monde réuni à Zacatecas. Avec son corps inondé de sueur issue de l’énergie qu’il dégage et qui vibre aux sons des battements de poitrine et des mains, il a réussi à inscrire dans les annales de l’histoire du Bénin au Mexique, la danse “Akonhoun” qui a été très appréciée des spectateurs. Autant de qualités dans les prestations qui ont permis à la délégation béninoise de décrocher sa première distinction à cet événement qui réunit chaque quatre ans, plus de 70 pays du monde. Une distinction qui a été offerte par le Conseil international  des Organisations de festivals de folklores et d’arts traditionnels (Cioff), structure organisatrice de  l’événement. Il s’agit, selon les explications des organisateurs, d’une reconnaissance de mérite pour la valorisation du patrimoine cultuel et le brassage entre les cultures du monde.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page