.
.

Le triomphe de la vérité

.

L’opération ‘’campus mort’’ annoncée: Les étudiants de l’Université d’Aplahoué boycottent le mouvement


Vues : 20

Christophe MEGBEDJI,L’opération ‘’campus mort’’  recommandée par les responsables étudiants de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac), n’aura pas lieu à l’Université d’Aplahoué. Les étudiants renoncent à la mise en exécution de la grève. Une position revue grâce à l’implication du préfet du département du Couffo, Christophe Mègbédji. Lors d’une rencontre avec les responsables étudiants, l’ancien maire de la Commune de Klouékanmè, Christophe Mègbédji qui s’est fait assister des élus locaux, des responsables des confessions religieuses et des têtes couronnées,  a amené les uns et les autres à la raison. Dans un franc parlé et  en bon manager, l’autorité a amené les apprenants à la raison.  L’objectivité ayant caractérisé l’intervention du préfet, ce dernier a conduit ces étudiants à renoncer à la grève illimitée qui devrait être en cours d’exécution. Ils disent compter sur la médiation du préfet pour finir l’année en beauté. Car, pour eux, l’année n’a pas été perturbée à l’université d’Aplahoué. « Nous avons composé normalement. Ceux qui n’avaient pas fini leurs cours, ont pu le faire normalement. Il y a la paix et la tranquillité chez nous. Tout se déroule normalement depuis le vendredi dernier. Il n’y a pas de grève. Nous saluons ce geste du préfet Mègbédji », a témoigné Joseph A., étudiant à l’université d’Aplahoué.  Un acte qui vient sans doute renforcer la décision du rectorat de l’Université d’Abomey-Calavi qui, le dos au mur , a décidé de l’invalidation de l’année académique pour la Faculté des lettres, arts et sciences humaines (Flash).

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page