.
.

Le triomphe de la vérité

.

1ère édition “Festival Zolawadji”: Pérenniser le rythme Agbadja avec une relève aguerrie


Vues : 20

festival ZolawadjiDu 5 au 6 août prochain, Gbessi Zolawadji va donner vie au «Festival Zolawadji». Une initiative qu’il engage pour préparer la relève à la pérennisation du rythme Agbadja qu’il fait depuis plusieurs années déjà.

Albert Bessanvi, connu sous le pseudonyme de Gbessi Zolawadji, a désormais son festival. Il est baptisé « Festival Zolawadji». Pour la toute première édition, ce festival qui se veut la marque de fabrique de jeunes talents,  se déroulera du 5 au 6 août 2016 à la place publique de Placodji. Un quartier populeux de Cotonou où résident les populations Xla. « Nous avons choisi ce quartier de Cotonou parce que la plupart de mes frères et sœurs Popo résident là. Moi-même, j’y ai passé  toute ma jeunesse et c’est là-bas que j’ai fait mes enfants. Autrement dit, c’est le Grand-Popo délocalisé à Cotonou qui va accueillir le festival », s’est justifié Gbessi Zolawadji.  Face aux journalistes, à l’occasion d’une conférence de presse qu’il a animée ce samedi 23 juillet 2016 à son domicile à Godomey, l’artiste a dévoilé les objectifs de cet événement qui est à sa toute première édition. « Nous voulons préparer la relève afin que le rythme Agbadja que je fais et qui est l’identité de ma région soit pérennisé. Car, mon âge avance et il faut bien que d’autres artistes prennent la relève », a expliqué Albert Bessanvi, plus connu sous le nom d’artiste de Gbessi Zolawadji. Et cette relève, Gbessi  Zolawadji souhaite qu’elle porte sa marque afin que le rythme  Agbadja modernisé ne disparaisse point. Mais il ne l’impose pas. « J’ai baptisé le festival Zolawadji pour que les jeunes artistes que nous allons former fassent le rythme tel que nous l’avons fait, le perfectionner davantage afin que la marque que j’ai laissée à ce patrimoine commun à nous tous et qui est aimée d’ailleurs de tous ne disparaisse point. Toutefois, il ne s’agit pas de l’imposer à tout le monde. Ceux qui veulent faire autrement le rythme peuvent le faire», a précisé Gbessi Zolawadji avant de prévenir : « Vous n’entendrez pas exclusivement le rythme agbadja à notre festival. Plusieurs rythmes seront également exécutés avec des artistes de diverses tendances musicales », a-t-il informé. Mais ce qui est certain, c’est qu’il est programmé , selon ses dires, une kyrielle de jeunes talents artistiques pour donner du plaisir au public en matière du rythme agbadja. Entre autres artistes attendus à ce festival, on peut citer Adjion Hambladji, Ebawadé, Kpatchavi Junior, Gandjégbé, Gbéxohan, Akamaco, Djiboni, les femmes ventilateurs de Grand-Popo,  Ekman Tansy, Sègla. Outre Agbadja, les rythmes comme Avogan, Zandro et Tipenti vont résonner à ce festival qui sera le label de cette icône de la musique traditionnelle béninoise qu’est Gbessi Zolawadji. Le rendez-vous est donc pris pour le 6 août 2016 à la place publique de Placodji où un géant concert sera animé.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page