.
.

Le triomphe de la vérité

.

10ème anniversaire et 100ème numéro de la rubrique Sous l’arbre à palabre: Les festivités placées sous le signe d’une détermination à gagner le pari de l’avenir


Vues : 25

La coupure du gâteau du 10e anniversaire du journalDans le cadre de la commémoration du 10ème anniversaire et du 100ème numéro de la rubrique « Sous l’arbre à Palabre », le quotidien d’informations générales, L’événement Précis a organisé une série d’activités qui ont eu lieu à la bleue zone de Zongo. C’était lors de la cérémonie officielle tenue, le jeudi 21 juillet 2016.  
C’est à travers une cérémonie officielle que la commémoration du 10ème anniversaire et du 100ème numéro de la rubrique « Sous l’arbre à Palabre » a connu son point culminent. A ce rendez-vous,  Gérard Agognon et ses collaborateurs ont mis les petits plats dans les grands pour offrir une fête digne à leurs nombreux admirateurs venus les soutenir. Et au cours de cette cérémonie, faite de présentation de la vie, du mode de fonctionnement , du parcours élogieux du journal L’événement Précis à travers un documentaire réalisé pour la circonstance, par virgil A.P. HOUESSOU, de partage des témoignages et surtout de la tenue en live de la rubrique sous l’arbre à palabre, le directeur général de l’événement précis, Gérard Agognon s’est montré particulièrement ému. Et tout en témoignant sa gratitude à ses nombreux invités présents à la cérémonie, il est revenu sur les difficultés, parfois insurmontables, que son équipe et lui ont rencontrées depuis le 17 juillet 2006, date de parution du premier numéro dudit organe. Il a alors clamé sa satisfaction au regard  de l’intérêt que suscite aujourd’hui ce journal qui se caractérise à la fois par sa témérité et sa solidarité. « C’était un défi pour nous d’être l’exception. Et c’est l’audace de croire en la réussite qui nous a conduits à l’étape où nous sommes aujourd’hui », a-t-il avoué avant d’ajouter, « Nous voulons devenir, dans quelques années, grand et très grand. Nous voulons être le Monde au Bénin. Mais nous ne voulons pas l’être tout seul. Nous voulons le devenir ensemble. Nous souhaitons voir d’autres journaux nous compter d’ici peu leurs histoires de succès ». Ainsi, a conclu Gérard Agognon, pour laisser place à l’animation du 100ème numéro de la rubrique phare du journal, « Sous l’Arbre à Palabre », qui a reçu le Ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané. A l’issue de ce spécial Sous l’arbre à palabre, les hôtes de marque ont entouré le directeur général du journal pour procéder à la coupure du gâteau d’anniversaire des 10 ans de l’événement précis.

L'équipe de réalisation de Sous l'arbre à palabre avec l'invitéTous engagés pour de nouveaux défis

Avant la tenue de cette cérémonie, le comité d’organisation a fait suivre au personnel du journal ainsi qu’à d’autres journalistes des organes frères, un atelier de recyclage qui a porté sur le thème : «L’investigation journalistique   face aux défis environnementaux. » Cette activité, organisée en partenariat avec l’ODEM, a eu lieu à la maison des médias sise à Gbédjromédé, sous le parrainage du doyen Jérôme Carlos.  En dehors de cet atelier, il a été initié un conclave du personnel de l’événement précis, huis-clos qui a eu lieu le dimanche 17 juillet 2016, à Godomey. Au cours de cette séance, le bilan des 10 dernières années a été fait. Et plusieurs engagements visant à améliorer la qualité du travail, de la publication du journal ont été pris. Il faut préciser que les propositions faites ont été confiées à un comité technique mis sur pied à la fin des travaux pour étude avant leur mise en application.

Lire ci-dessous le dicours du Directeur Général du quotidien ‘‘L’Evénement Précis’’

Monsieur le Ministre d’Etat chargé du plan et du développement, invité du 100ème numéro de la rubrique « Sous l’arbre à palabre »
Monsieur le Parrain de la présente cérémonie, Papa Albert Tévoédjrè,
Cher aîné et Doyen Jérôme Carlos, Co-parrain,
Monsieur le Représentant du Président de l’Assemblée Nationale, Co-parrain,
Monsieur le Représentant de la Ministre de la Communication et de l’Economie Numérique,
Monsieur le Président du Conseil National du Patronat de la Presse et de l’Audiovisuel,
Monsieur le Président de l’Union des Professionnels des Médias du Bénin,
Monsieur le Président de l’Observatoire de la déontologie et de l’Ethique dans les Médias,
Monsieur le Directeur de la Maison des Médias du Bénin,
Mesdames et Messieurs les Directeurs des organes de presse,
Mesdames  et Messieurs,
Distingués invités,
Chers confrères,

Nous rêvons des présentes noces d’Etain, il y a dix ans. Nous y sommes ! Et avec vous, à nos côtés. Vous dire simplement MERCI, c’est méconnaître la valeur de votre geste, celui de vous déplacer aussi nombreux, malgré vos diverses occupations, pour être ici ce matin. Que Dieu, le Miséricordieux, vous comble de grâces et de riches bénédictions.
« Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite ». Cette réflexion de Henry Ford est notre école à « L’Evénement Précis » depuis dix (10) ans. Lorsque le 17 juillet 2006, nous nous engagions dans l’aventure, nous étions conscients du risque que nous prenions dans le contexte médiatique de cette période et étions convaincus également que la tâche ne sera pas facile. Effectivement, des difficultés inattendues ont surgi. Mais il fallait poursuivre notre rêve car nous avons deux armes : l’audace et la témérité dans la solidarité. C’était un défi et nous voulons faire l’exception, que dis-je, nous voulions être l’exception. Nous sommes en permanence hantés par le bilan que nous devons présenter dix (10) ans après. Nous voilà à l’étape d’évaluation. Inutile de revenir sur ce que le contenu du documentaire de tout à l’heure nous a révélé. L’audace de croire en la réussite nous a conduits à l’étape où nous sommes aujourd’hui.
Gloire à Dieu qui nous a gardés en bonne santé et a mis sur notre chemin des hommes de foi , qui croyaient en la jeunesse. Parmi ces hommes, nous rendons humblement hommage aux aînés le Professeur Tevoedjre, Messieurs Elegbe, Bio Tchané, Jerôme Carlos pour ne citer que ceux là. &Vous comprenez aisément  pourquoi ils sont présents dans cette salle.
Ailleurs, dans le monde et même dans certains pays voisins, être journaliste est un privilège et ne le devient pas qui veut. Les journaux, les chaînes de radios et de télévisions sont des entreprises de grande facture et sont cotées à la bourse. L’histoire de notre pays depuis les années 1920 nous révèle les qualités exceptionnelles de talentueux soldats de la plume. Ces soldats dont certains sont présents en ce moment dans cette salle nous ont légué une immense richesse que nous ne devons point gaspiller. Faut-il, à cet effet, rappeler les articles engagés de Albert Tévoédjrè, alors rédacteur en chef du bulletin de la Fédération des Etudiants d’Afrique Noire en France, l’inoubliable F.E.A.N.F ?
Que dire de ces articles élogieux dans l’Aube Nouvelle sous  la rubrique « Ou allons nous ? »
Allons-nous feindre d’ignorer le professionnalisme au bout de la bille de Jérôme Carlos à Ivoire Dimanche ?  L’exploit et l’exemplarité de nos aînés durant ces jours mémorables et sensibles de février 1990 lors de la Conférence des Forces Vives de la Nation ont-elles disparu des archives ? Nous avons le devoir de porter le flambeau plus haut, très haut. Et c’est une devise personnelle, et c’est notre engagement.
Pour réussir, il nous faut des entreprises de presse performantes. C’est cela notre rêve et notre AMBITION à « L’événement précis » depuis dix (10). Chaque jour, et dans la solidarité, nous y travaillons un peu plus. Nous voulons devenir, dans quelques années, un grand journal, et demain un groupe de presse. Mais nous ne voulons pas l’être nous seuls. Nous voulons le devenir ensemble avec vous, avec nos lecteurs. Nous souhaitons voir d’autres journaux nous compter d’ici peu leurs histoires de succès. Ce n’est que dans la compétition et dans la saine concurrence que va éclore la qualité.
Mon personnel et moi travaillons pour ce challenge. C’est pourquoi,  à L’événement précis, nous vous donnons rendez-vous dans dix (10) ans pour faire un nouveau bilan avec l’aide de Dieu.
En attendant, nous vous invitons à vous apprivoiser la rubrique « Sous l’arbre à palabre », le symbole de notre originalité, l’expression de notre identité, le cordon ombilical qui fait la connexion entre notre journal, votre journal, et les ressources socioculturelles qui l’ont inspiré et continuent de l’inspirer. Vous n’avez pas besoin de carton d’invitation pour y être convié. Qui que vous soyez, c’est votre tribune et vous y serez reçus en rois et en reines pour partager vos opinions et vos réflexions avec les Béninois et les observateurs de l’actualité béninoise, toutes catégories confondues. C’est pour cette raison que nous la sortons, exceptionnellement de notre rédaction, pour cette édition Grand Public. Mais à événement spécial, dispositions particulières. L’actualité étant concentrée sur les 100 jours du nouveau régime au pouvoir depuis le 06 avril 2016, cela rime avec le 100ème numéro de cette rubrique. Quoi de plus normal donc qu’elle s’y intéresse, mais plus en profondeur et moins dans la polémique. Cela justifie le choix de notre invité.
Suivons donc ensemble sa lecture de cette édition spéciale et découvrons-le davantage à travers son parcours et son côté jardin qu’il se fera le plaisir de nous révéler.
Une fois encore, Merci pour votre engagement à nos côtés et ensemble écrivons les belles pages de notre réussite commune.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page