.
.

Le triomphe de la vérité

.

Participation du chef de l’Etat au culte du temple Béthanie d’Akpakpa: Talon engage la réconciliation des protestants


Vues : 28

Patrice Talon à son arrivée à l'Eglise protestante méthodiste Béthanie d'AkpakpaLe président de la république, Patrice Talon, s’est rendu dans la matinée de ce dimanche 26 juin 2016, à l’Eglise Protestante Méthodiste Béthanie d’Akpakpa pour assister au culte dominical. Cette descente chez les méthodistes  est certainement  porteuse d’un message de réconciliation. En effet, les frères méthodistes du Bénin  traversent une crise de dissidence depuis plus de deux décennies. Cette dissidence a connu ces derniers temps de nouveaux rebondissements dont l’arrestation de l’ancien directeur général de l’Ortb, Stéphane Todomè, relâché quelques heures après et les actes de vandalisme enregistrés par l’aille méthodiste conférence centre Béthanie d’Akpakpa il y a quelques semaines.  Selon certaines indiscrétions, ce déplacement du chef de l’Etat aurait pour objet la réconciliation des frères méthodistes divisés depuis plusieurs années par un conflit interne sur le patrimoine de la communauté méthodiste. En bon stratège, Patrice Talon tente de  ramener la paix dans cette maison de Dieu après seulement deux mois passés à la tête du pays. Selon ses propos, lors du culte, l’Église sera appelée Eglise Protestante Méthodiste du Bénin (EPMB). Il y aura une transition d’un an et aucun des actuels présidents ne peut être candidat pour le poste de président. Aussi, ajoute-t-il que  lui-même sera au  culte de l’autre aille le dimanche prochain pour l’annonce de cette décision. Mais, tout porte à croire que cette médiation s’annonce difficile pour le chef de l’Etat, selon certains commentateurs, car plusieurs fois, les anciens présidents Mathieu Kérékou et Thomas Boni Yayi avaient tenté cette réconciliation en vain. On se souvient encore des rencontres nocturnes tenues au palais de la présidence il y a quelques mois avec le président Boni Yayi et les frères méthodistes. Mais Patrice Talon a déjà, avec la résolution de l’épineux problème des chefs-lieux de départements et la nomination des préfets, prouvé qu’il réussit là où ses prédécesseurs ont échoué.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page