.
.

Le triomphe de la vérité

.

Université d’Abomey-Calavi: La Chambre nationale des huissiers de justice au contact des étudiants en droit


Vues : 22

Les HussiersLe Bénin a célébré hier, jeudi 9 juin 2016, la Journée mondiale des huissiers de justice sur le thème : « Restaurer l’équilibre économique face aux problèmes d’insolvabilité : rôle de l’huissier ». Cette occasion a permis à la Chambre nationale des huissiers de justice du Bénin de sacrifier à la tradition par une rencontre avec les étudiants de la Faculté des droits et sciences politiques de l’Université d’Abomey-Calavi. Réunis dans l’amphi 1000 de la FADESP, ces juges de proximité membres de la Chambre avec à leur tête leur présidente, Me Monique Monique Kotchofa Faihun, appuyés par leurs pairs dont le doyen de la FADESP, le Professeur Joel Aïvo, ont tenu en haleine les étudiants sur la fonction des huissiers et convaincu l’opinion de l’élément essentiel qu’ils représentent dans la garantie des droits des justiciables. D’entrée, la présidente de la Chambre nationale des huissiers de justice du Bénin, précise que l’huissier de justice est chargé de signifier des actes judiciaires ou extra-judiciaires mais également de procéder à l’exécution des jugements et des actes notariés. A cet effet, il n’est possible de faire recours à ses compétences lorsque l’on dispose d’un titre exécutoire en vue d’obtenir le paiement d’une créance. Son intervention est le plus souvent exigée dans le cadre des procédures de recouvrement forcé et notamment des saisies. Elle explique par ailleurs que ce dernier est confronté à des situations d’insolvabilité qui ne cessent d’augmenter au détriment du créancier qui, souvent après un procès long et couteux, est en droit d’attendre une exécution rapide et totale de la décision de justice. Face au thème retenu pour cette édition, Me Monique Monique Kotchofa Faihun fait comprendre aux étudiants que  l’huissier doit faire usage des techniques qu’il faut pour ne pas pousser à bout le débiteur sans donner satisfaction à la préoccupation légitime du créancier qui est de recouvrer sa créance. « Il doit analyser et comprendre la situation dans laquelle se trouve le débiteur pour trouver lez plan d’étalement adapté. Il devra ensuite convaincre le créancier d’accepter de patienter pour récupérer son dû », a-t-elle notifié. Au bout des deux heures qu’ont duré les échanges entre les étudiants et les juges de proximité, le doyen de la FADESP, le Professeur JoelAïvo s’est ravi de cette conférence qui a permis aux étudiants de comprendre le devoir des huissiers de justice. Il n‘a pas manqué de témoigner sa gratitude à ces acteurs quisont au service des droits de l’homme et du développement de l’économie. A leur tour, les étudiants ont promis porter le titre d’huissier de justice et s’ajouter aux trente-trois que compte le Bénin.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page