.
.

Le triomphe de la vérité

.

Richard Akodandé à propos des Accidents de la route: Plus de deux cents cas d’accidents enregistrés mensuellement


Vues : 22

commissaire de Police Richard AkodandéHonmanL’insécurité bat son plein sur les différents artères de la ville de Cotonou. Il n’y a pas ce jour où le numéro 118, celui des sapeurs-pompiers, n’est composé pour transporter une victime d’accident de la route dans les hôpitaux. Cette triste réalité a été déplorée par le commissaire de Police Richard Akodandé Honman, chef du service des accidents et constats, puis porte-parole du commissariat central de Cotonou. Dans les micros de la radio nationale, Richard Akodandé a fait ressortir la persistance des cas d’accidents par un bilan sommaire des mois d’avril et de mai 2016. Il a révélé un nombre total de 238 cas  d’accidents constatés dans le mois d’avril, par les forces de l’ordre dont 141 avec des dégâts matériels, 85 avec des dégâts corporels et 12 personnes qui ont perdu la vie. Au total, il y a eu 361 personnes blessées, 367 véhicules endommagés, 134 motocyclettes abîmées et 16 édifices détruits. Pour ce qui est du mois de mai, il a fait observer un nombre total de 228 accidents, 169 dégâts matériels, 109 dégâts corporels, 4 décès, 320 véhicules endommagés, 137 motocyclettes abîmées et 26 édifices détruits. Une analyse qui montre la chute du nombre de décès, de blessés, de véhicules endommagés et la recrudescence du nombre d’accidents, de motocyclettes abîmées et d’édifices détruits. Le commissaire de Police Richard Akodandé Honman justifie ces nombreux cas d’accidents par plusieurs raisons liées d’abord au non-respect des feux tricolores par les usagers, à la vitesse souvent estimée à 100Km/H à laquelle roulent les conducteurs d’engins à quatre roues et plus, et enfin, l’usage des téléphones portables au volant ou même au guidon. Il a tout de même reconnu les efforts consentis par l’adoption de la piste cyclable par les conducteurs d’engins à deux roues, ce qui a réduit considérablement les accidents de la route. Pour cette période de vacances, le commissaire de police n’a pas manqué de convier les parents ainsi que les jeunes à faire preuve de prudence et de courtoisie sur la route. « Je voudrais faire savoir aux uns et aux autres que la meilleure façon de se comporter sur les routes est d’être courtois et de s’assurer que la route est libre avant de s’engager », a-t-il ajouté.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page