.
.

Le triomphe de la vérité

.

Commission de vérification des concours frauduleux: Le président Loko démissionne, Michel Magnidet le remplace


Vues : 122

Le président de la commission de vérification de la régularité des concours directs des agents de l’Etat organisés au titre de l’année 2015, Léandre Loko, a été remplacé par Michel Magnidet. C’est à travers une modification le 1er juin en Conseil des ministres, de l’article 3 du décret 2016- 284 du 03 mai 2016 que le remplacement a été fait. Le désormais ancien président de la commission, Léandre Loko aurait adressé une lettre de démission au Gouvernement, quittant ainsi la tête d’une commission arrivée presqu’au terme de sa mission. Les raisons de cette démission ne sont données ni par le démissionnaire, encore moins par le gouvernement qui n’a fait que se contenter de le remplacer. Selon le relevé du Conseil des ministres, Michel Magnidet devient le président de la commission de vérification de la régularité des concours directs des agents de l’Etat organisés au titre de l’année 2015 pour la suite des travaux. Pour le commun des béninois,  plusieurs raisons seraient à l’origine de cette démission qui semble cacher beaucoup de choses. Certains supposent des pressions sur la personne du président démissionnaire dans le but de lui faire prendre des décisions contraires à la mission à lui confiée, tandis que d’autres pensent que Léandre Loko a  démissionné parce que l’un de ses enfants figure sur la liste des agents recrutés lors desdits concours, ce qui mettrait le président Loko dans une posture contraire à la volonté du Gouvernement. Pour tout dire, la démission de Léandre Loko cache des non-dits. Une chose est cependant claire : la période allouée à la commission de vérification court vers sa fin, et le rapport sera l’arme du gouvernement pour décider du sort des personnes impliquées dans ce dossier.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

2 thoughts on “Commission de vérification des concours frauduleux: Le président Loko démissionne, Michel Magnidet le remplace

  1. Tochénagnon

    Trop bas comme argument. Tout ceci montre qu’on est malade au bénin. Si ce monsieur à son âge, ne peut pas conduire à bon terme une mission à lui confiée soit par qu’il subirait des pressions, soit parce qu’il aurait son ou ses enfants dans le cas, je trouve que c’est triste. Il ne nous reste plus rien dans le pays. Autant aller chercher des étrangers pour faire le boulot. Car, quel que soit le dossier qu’on prendrait, cela irait toujours contre les intérêts de l’un d’entre nous. Mais qui pour prendre les sanctions. C’est vraiment regrettable.

  2. Djamihou

    Avant que Monsieur LOKO n’accepte cette mission, il savait bien que son fils serait un lauréat. Je suis déçu d’apprendre cela. Jean Baptiste ELIAS et Laurent METONGNON sont où? Ou bien d’autres fraudes se préparent? la question est de savoir si les gens ont pu déposer les preuves de fraudes suite au communiqué lancé sur l’ORTB en mai passé. Monsieur Michel MAGNIDET ne devrait pas prendre des décisions pour plaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page