.
.

Le triomphe de la vérité

.

Nommé à la tête de la commission de la CEDEAO: Marcel A. de Souza prête serment demain à Dakar


Vues : 24

Marcel De SouzaLa 49ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’ouvre demain, samedi 4 juin 2016, à Dakar, au Sénégal. Ce sera l’occasion pour le nouveau président de la Commission de la CEDEAO, Marcel A. de Souza, de s’engager à accomplir la mission à lui confiée pour un mandat de quatre ans à travers une prestation de serment qui sera faite en présence de plusieurs chefs d’Etat et personnalités de la sous-région ouest  africaine.

Spécialiste de la monnaie et du crédit, ancien fonctionnaire de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), Marcel Alain de Souza a servi sous le régime de Boni Yayi en tant que ministre du développement puis élu député à l’Assemblée nationale lors des élections législatives de 2015 avant d’être nommé, par Boni Yayi à quelques jours de la fin de son mandat, président de la commission de la CEDEAO. Nommé président de la commission de la CEDEAO le 22 mars 2016,  Marcel de Souzaaa pris service des mains de son prédécesseur,Kadré Désiré Ouédraogo, le vendredi 8 avril dernier. Et pour officialiser ce mandat de quatre ans qui vient à peine de commencer, l’ancien ministre béninois va prêter serment au cours de la49ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).  Mais, avant l’étape de la prestation de serment, les chefs d’Etat et de gouvernement de la communauté passeront en revue le mémorandum sur l’état d’avancement des négociations de l’Accord de partenariat économique (APE) entre l’Afrique de l’ouest et l’Union européenne, de même que celui relatif à la signature d’un accord d’entente (M.O.U.) entre la CEDEAO et la Turquie. Ce sommet sera également l’occasion pour les chefs d’Etat et de gouvernement de se pencher sur le mémorandum sur la soumission des candidatures des ressortissants des Etats membres aux postes ouverts dans les organismes régionaux ou internationaux, et sur le rapport intérimaire 2016 du président de la Commission de la CEDEAO, Marcel A. de Souza.Outre ces étapes, le collège des chefs d’Etat se prononcera sur la date et le lieu du 50ème  sommet ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO avant d’élire le nouveau président en exercice de ladite conférence. Il est à noter que la  cérémonie d’ouverture des travaux sera marquée par une série d’allocutions, notamment, celle du président sénégalais MackySall, en exercice de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO qui sera suivie des adresses du nouveau président de la Commission de la CEDEAO, Marcel A. de Souza, de son homologue de l’Union africaine, Dr. NkosazanaDlaminiZuma, tout comme le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Dr. Mohamed Ibn Chambas.

 

Patrice Talon attendu à Dakar

Le chef de l’Etat Patrice Talon prendra part à cette49ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO. Cette session, rappelons-le,  traitera de la signature du mémorandum sur l’état d’avancement des négociations de l’Accord de partenariat économique (APE) entre l’Afrique de l’ouest et l’Union européenne. Une occasion pour le chef d’Etat béninois de vivre la prestation de serment de son compatriote, Marcel de Souza. Rappelons que cet accord a été signé par treize pays, dont le Bénin, sur les quinze que compte la CEDEAO. Seuls le Nigéria et la Gambie sont restés en marge de la signature de ce mémorandum. Le chef de l’Etat Patrice Talon devra, sans doute, jouer de son leadership afin d’emmener son homologue de l’est, MuhamaduBuhari, à ratifier cet accord.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page