.
.

Le triomphe de la vérité

.

Conseil sectoriel de Médiation et de promotion du Dialogue social au MESRS: Les syndicalistes rendent hommage à Abiola


Vues : 11

François Abiola okLe vice-premier  ministre chargé  de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a procédé ce jeudi, 31 mars 2016, à l’ouverture de la 1ère session du Conseil sectoriel de Médiation et de promotion du dialogue social.  Organisée à l’Institut de recherche en santé publique de Ouidah, cette session a été l’occasion pour les acteurs sociaux de témoigner leur gratitude au professeur François Abiola qui, durant sept ans à la tête de ce département ministériel a fait montre d’un management humain hors-pair.

Même s’il procède peut-être pour la dernière fois à l’ouverture d’un  conseil sectoriel de médiation et de promotion de dialogue social, François Abiola peut s’enorgueillir d’avoir fait du bon boulot. Il peut se réjouir d’avoir marqué positivement le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique au Bénin. A l’occasion de l’ouverture de cette session ordinaire, il a eu l’agréable surprise de recevoir les remerciements des partenaires sociaux ( SYNARES, SYNEC etc…) de son département ministériel. Unanimement, les syndicats du personnel enseignant et du personnel administratif du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ont décidé de lui offrir à titre symbolique un cadeau au professeur François Adébayo  Abiola. Il faut dire que l’assistance a été très émue hier puisque le vice-premier ministre a encore prouvé sa magnanimité à résoudre les problèmes des enseignants et du personnel administratif.

En effet,  après lecture des revendications latentes des partenaires sociaux par le secrétaire général de SYNARES, le vice-premier ministre  n’a pas tardé à donner satisfaction à certaines d’entre elles. S’agissant du décret portant organisation et fonctionnement des universités, le vice-premier ministre a annoncé que ledit décret est déjà élaboré et qu’il ne reste qu’à être signé, ce qui ne tardera pas à être fait avant le 6 avril prochain. Aussi, la réforme relative au système LMD a été également au cœur des échanges entre le vice-premier ministre et les syndicalistes.  Aux dires du directeur général de l’Enseignement supérieur, un atelier de réflexion est en gestation et une commission est déjà installée à cet effet ; seulement, les moyens manquent pour son organisation. Sur-le-champ, le professeur François Abiola a donné les instructions afin que les fonds soient trouvés pour l’organisation de cet atelier capital dans la résolution des crises récurrentes qui secouent depuis peu les universités. Pour le vice-premier ministre, le problème du système Lmd est crucial. Il y va de l’apaisement de la tension au niveau des universités au sujet de l’épineuse question des évaluations. Le problème de la promotion au Cames, la relecture de l’arrêté du Conseil de l’éthique dénoncé par les syndicaliste ont été également les points sur lesquels le vice-premier ministre a trouvé les mesures idoines. Il faut dire que c’est sous les ovations des syndicalistes que la cérémonie d’ouverture de la session du dialogue social a pris fin.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page