.
.

Le triomphe de la vérité

.

Dialogue inter religieux: Ibn Chambas et Albert Tévoédjrè pour la renaissance africaine


Vues : 3

Le professeur Albert Tévoédjrè,Ibn ChambasLe professeur Albert Tévoédjrè a reçu en audience dans la journée du mercredi 23 mars 2016 en son domicile   Mohamed Ibn Chambas. Il était question pour les deux hommes d’échanger sur la question du dialogue inter religieux pour la renaissance africaine. En effet, pas de guerre entre les religions sur le continent africain est la préoccupation qui tient à cœur aux têtes pensantes du continent africain.  Et c’est en cela que  Mohamed Ibn Chambas  a exposé sa ferme volonté de voir s’enraciner au Bénin et dans les autres pays membres de la CEDEAO, le dialogue entre les religions. « Ceci fera non seulement régner un climat de paix dans ces pays, mais aussi et surtout cela favorisera une parfaite entente entre les principales religions. », a souligné le diplomate Ghanéen. Il soulignera également que « cette entente entre les religions n’est pas rien dans le processus de renaissance de l’Afrique. » Mohamed Ibn Chambas saisit aussi l’occasion de cette audience au domicile du Professeur Albert Tevoedjre pour porter à l’attention de tous, la tenue très prochaine d’un séminaire inter-religieux. Très heureux de revoir son hôte, le Professeur Albert Tevoedjre, le frère Melchior   a salué cette démarche de son ami et frère Ibn Chambas et a aussi estimé qu’il « est grand temps d’encourager le dialogue inter-religieux. » Le frère Melchior mettra aussi l’accent sur le fait que son souhait le plus ardent est que cette initiative soit une réalité pour la renaissance de l’Afrique. Saluant la grandeur d’esprit de Mohamed Ibn Chambas, l’ancien Médiateur de la République pense que sa prochaine sortie médiatique   lui permettra de se prononcer sur le déroulement des élections Présidentielles  au Bénin. Très satisfait de ce processus, le Renard de Djregbé souhaite que les pays africains réussissent comme le Bénin l’alternance sans violence à la tête de leurs Etats. Il est important de signaler que Mohamed Ibn Chambas, est un avocat, homme politique et diplomate ghanéen. Il a été député avant d’entrer au gouvernement en 1987 en tant que vice-ministre des Affaires Étrangères. Entre avril 1997 et décembre 2000, il occupa  les fonctions de vice-ministre de l’Éducation chargé de l’Éducation tertiaire. Élu secrétaire exécutif de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest lors de la 25e session de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement à Dakar le 21 décembre 2001, il prend ses fonctions le 1er février 2002. En novembre 2009, Mohamed Ibn Chambas est nommé secrétaire général du groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page