.
.

Le triomphe de la vérité

.

Après les grandes tendances de la Céna: Les candidats de la rupture revisitent leur position


Vues : 3

Les choses se reprécisent dans le camp de la rupture. Après les premières tendances données par la Céna et en attendant le résultat de la Cour constitutionnelle sur le premier tour de l’élection présidentielle de 2016, les candidats de la rupture se sont retrouvés hier pour réaffirmer leur adhésion à l’aventure entamée il y a quelques semaines. En effet, la coalition de rupture a été créée au lendemain de la création de l’alliance républicaine composée des Fcbe, de la Rb et du PRD autour de la candidature de Lionel Zinsou. Cette alliance composée des plus grandes forces politiques du pays était partie pour porter à la Marina leur candidat pour la continuité du pouvoir en place. Mais, les autres candidats, après moult réflexions, ont compris qu’aller au premier tour du scrutin est une chose mais s’entendre pour combattre l’alliance républicaine au second tour en est une autre. Alors, tous se sont engagés à soutenir s’il advenait un second tour, n’importe quel candidat qui se serait retrouvé face à Lionel Zinsou, le candidat du pouvoir en place ou de l’alliance républicaine. Cela étant, le moment est venu, pour les membres de cette coalition de rupture dont les grandes figures, Patrice Talon, Abdoulaye Bio Tchané, Sébastien Ajavon, Alexandre Hountondji, Pascal Irénée Koupaki, Robert Gbian et Fernand Amoussou, de réaffirmer leur attachement à cet idéal qui a pour vocation de mettre fin au régime de Boni Yayi qui s’est révélé incapable sur le plan de la bonne gouvernance et du maintien du bon fonctionnement d’un Etat de droit. Ainsi, les candidats de la rupture se sont retrouvés et ont réitéré leur engagement à se serrer les coudes afin de porter celui parmi eux qui se serait retrouvé face au premier ministre Lionel Zinsou. Il est important de rappeler qu’au-delà de cette rencontre qui s’est tenue hier, la plupart des candidats se sont déjà prononcé avec leur état-major pour poursuivre le combat de la rupture tant souhaité et tant désiré par le peuple. Mais pour l’heure, tous les regards sont tournés vers la haute juridiction qui, elle aussi, s’attèle à proclamer les résultats du premier tour dans les heures à venir.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page