.
.

Le triomphe de la vérité

.

Observations du scrutin présidentiel: La CEDEAO, le Conseil de l’Entente et la Plateforme électorale des OSC saluent le bon déroulement du scrutin


Au lendemain du déroulement du scrutin, la mission d’observation de la Cedeao a fait son point, selon Kabine Komara, chef de ladite mission, le processus électoral s’est globalement déroulé dans des conditions acceptables de liberté et de transparence. Elle a décerné un satisfecit au peuple béninois qui, à la croire, vient une fois encore de prouver sa maturité en matière de démocratie. «La mission salue la patience et le civisme dont les électeurs ont fait preuve au cours du scrutin, confirmant ainsi la maturité démocratique qui caractérise depuis longtemps le peuple béninois », a laissé entendre Kabine Komara avant d’ajouter qu’à travers eux, la Cedeao encourage ces électeurs à maintenir leur comportement exemplaire jusqu’à la proclamation définitive des résultats provisoires. «Elle les exhorte à garder ce sens élevé de responsabilité et à préserver les valeurs de tolérance et de paix », a-t- elle aussi déclaré. Et pour que cette exhortation puisse tenir, la mission a lancé un appel à l’endroit des candidats en lice pour l’élection présidentielle. Elle leur a demandé de respecter les résultats issus des urnes et les encourage à recourir, en cas de besoin, aux voies légales pour le règlement de tout contentieux qui pourrait subvenir. Dans son point, le chef de la mission d’observation de la Cedeao a également souligné quelques manquements pour lesquels il a proposé des recommandations qui pourront aider à prendre des mesures concrètes pour améliorer l’organisation et la planification des futures échéances électorales au Bénin. Il s’agit entre autres, de l’harmonisation des organes de gestion des élections (Cena, Cos-Lepi, Cnt) pour éviter les chevauchements et améliorer la coordination ; l’amélioration du système de distribution des cartes d’électeur ; la sécurisation adéquate des centres de compilation ; la mise à disposition de moyens de transports sécurisés pour l’acheminement du matériel électoral après le vote. Tout en remerciant les autorités béninoises compétentes pour les mesures prises en vue de faciliter le déploiement des observateurs pour la tenue du scrutin du 6 mars 2016, Kabine Komara a précisé que la Cedeao, par le biais des observateurs à long terme et du Bureau de la Zone IV continuera les observations jusqu’à la proclamation définitive des résultats.

La Plateforme électorale des OSC, satisfaite  

Les acteurs de la société civile ont exprimé leur satisfaction sur le déroulement du scrutin. Au cours de la conférence de presse qu’ils ont donnée hier et qui a connu la présence des partenaires techniques et financiers, la porte-parole de la Chambre de situation électorale, Alapini Reine, a fait remarquer que des taux moyens de satisfaction de 63,54% pour les opérations de démarrage, 76,04% pour les opérations de déroulement et 82,91% pour les opérations de clôture, avec un taux de participation estimé à 61%.  La plateforme a aussi constaté la sécurisation satisfaisante des centres de vote par les forces armées de sécurité, le climat serein et apaisé dans lequel s’est déroulé le scrutin, l’usage maitrisée de la procuration, la réaction de la CENA qui a permis la correction de certains disfonctionnements, l’esprit civique des citoyens, candidats, militants, et autres facteurs. La porte-parole est revenue sur quelques faits relatifs au retard tardif observé dans l’ouverture de quelques postes de vote, l’absence de matériels tels que les isoloirs, liste électorale, urnes cachets et autres dans quelques postes de vote, la qualité défectueuse par endroit des cachets, des incohérences dans la liste des électeurs dans certains centres de vote. Elle a aussi noté des cas isolés de refus d’accès aux PV aux observateurs par des présidents de bureau de vote, la non-participation au vote de certaines populations dont les nouveaux majeurs, la quasi absence des représentants de la majorité des Candidats dans la plupart des PV.

 Des recommandations
Tout en constatant la sécurisation par les forces de l’ordre, l’usage maitrisée de la procuration, l’esprit civique des citoyens, la prompte réaction de la Cena qui a permis la correction de certaines imperfections, la plateforme a fait des recommandations à l’endroit de plusieurs acteurs. Elle recommande à l’Assemblée nationale et au gouvernement, l’évaluation de la pertinence de la réforme relative à l’introduction du représentant de la minorité parlementaire et de la majorité parlementaire dans les membres du poste de vote. Quant au Centre national de traitement (CNT), la plateforme l’invite à poursuivre le processus de production et de distribution des cartes d’électeurs et la sécurisation des cartes non-retirées avant le deuxième tour. Elle convie la CENA à poursuivre le renforcement des capacités techniques et opérationnelles des agents électoraux, à veiller à ce que toute décision prise soit largement diffusée pour ne pas porter atteinte à la qualité du scrutin, à la poursuite des efforts entrepris dans la mise à temps des moyens techniques et opérationnels nécessaires à la bonne tenue du scrutin. Par contre, la plateforme s’engage à continuer à œuvrer à la promotion et à la tenue d’élections apaisées, crédibles et équitables pour le renforcement d’une démocratie durable au Bénin.

Le Conseil de l’Entente salue la maturité du peuple béninois

24 heures après le déroulement du scrutin du dimanche 06 mars 2016, la mission d’observation électorale du Conseil de l’Entente au Bénin a fait le point de son observation. Face à la presse ce lundi 07 mars 2016 au Chant d’Oiseau, les six membres de la commission  venus de la Côte d’Ivoire, le Niger, le Burkina-Faso et du Togo ont présenté en deux points leurs observations. En ce qui concerne la phase de préparation, le chef de la délégation, Bernard d’Almeida a pu apprécier positivement l’organisation sans faille du scrutin par la Cena. En dehors de la Cour Constitutionnelle dont la mission du Conseil a également salué la partition à travers la prise des décisions ayant permis l’utilisation des cartes d’électeurs pour tout citoyen en âge de voter, l’occasion a été pour le chef du  Conseil de l’entente, de reconnaitre l’implication objective du gouvernement qui, asu mettre les mesures nécessaires en vue de garantir la sécurisation du processus électoral. En outre, Bernard d’Almeida a adressé les reconnaissances de la délégation au peuple béninois, pour avoir participé à cette élection dans une bonne ambiance sans incident majeur. Par ailleurs, s’agissant des opérations proprement dites, la mission a noté de façon générale le bon déroulement du scrutin caractérisé par le calme et la sérénité générale des électeurs  qui ont marqué le déroulement de l’élection. Cependant, la mission du Conseil de l’Entente a relevé au cours du processus électoral qui s’est caractérisé par la difficulté principale liée à la confession et à la distribution des cartes d’électeurs, l’absence remarquée dans plusieurs postes de vote, des représentants de plusieurs candidats ainsi que des représentantsdésignés par la majorité et la minorité conformément aux dispositions du code électoral. Pour finir, les observateurs ont, dans le souci de contribuer à la consolidation des acquis démocratiques au Bénin, recommandé l’évaluation de la gouvernance du processus électoral en vue de l’amélioration du cadre institutionnel mis en place. Enfin, la mission a invité les candidats à recourir exclusivement aux voies légales prévues par les textes relatifs au contentieux électoral en cas de contestation de résultats.

Anselme HOUENOUKPO, RAstel DAN et Emmanuel GBETO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *