.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mobilisation autour des candidats à la présidentielle 2016: Quatre partis de l’UN, l’AAR et l’END rejoignent Patrice Talon


Vues : 5

Patrice Talon, à Porto-NovoQuatre partis de  l’Union fait la Nation (UN) ont déclaré, le vendredi 12 février 2016  au ‘’Chant d’oiseau’’ à Cotonou, leur soutien à Patrice Talon, candidat à l’élection présidentielle du 6 mars prochain. Il s’agit du parti Alternative forces citoyennes  (AFC) d’Alain François Adihou, du Collectif des adhérents directs de l’UN (CAD/UN) de Jean Roger Ahoyo, de l’Alliance pour une alternative républicaine (AAR) de Jean-Baptiste Hounguè, et du Rassemblement des Béninois pour une nouvelle vision (RBNV) d’Auguste Vidégla. Par la voix d’Alain François Adihou, les signataires de la déclaration ont expliqué les raisons de leur choix et dit leur détermination à œuvrer pour la victoire de Patrice Talon au scrutin présidentiel du 6 mars prochain. Lire ci-après, l’intégralité de leur déclaration.

L’Alliance pour une Alternative Républicaine (AAR) aux côtés de Talon

Jean-Baptiste Hounguè  et son parti, l’Alliance pour une Alternative Républicaine, AAR, ont effectué une sortie le samedi dernier. Devant une foule rassemblée dans la salle de conférence de l’hôtel BAB’S d’Abomey-Calavi, le président, entouré de son état-major, a fait une déclaration. Le parti a avoué son soutien à Patrice Talon qui, pour les conférenciers, est l’homme dont le Bénin peut se fier pour les prochaines années.  « J’aime ma patrie, je vote Patrice ; J’ai le talent, je vote Talon ». C’est le slogan par lequel le parti  Alliance pour une Alternative Républicaine, AAR, l’un des partis constitutifs de l’Union fait la Nation, a annoncé les couleurs. Devant un parterre d’hommes et de femmes dont des étudiants, le parti a clairement déclaré son soutien à Patrice Talon, le candidat dit « de rupture », pour les élections présidentielles du 06 mars prochain. A travers un discours assez concis et précis, le président, Jean-Baptiste Hounguè, passe en revue les qualités de l’homme d’affaires candidat, avant de l’indiquer comme seule solution pour sortir le Bénin de ses maux. Car, selon lui, « Patrice Talon, c’est le candidat qui marche sans bruit, et tout ce qui fait du bien est sans bruit ». Il exhorte alors l’assistance à les suivre dans leur choix, mais surtout à mobiliser des foules derrière Patrice Talon, afin que la victoire soit de leur côté au soir du 06 mars.  « Patrice Talon n’est pas un candidat de vengeance », ajoute-t-il, pour taire la rumeur selon laquelle l’homme d’affaires se serait porté candidat pour régler des comptes. Après s’être assuré de l’adhésion de la foule, le président de l’AAR invite tout le monde à sortir promptement de chez lui le 06 mars, pour accomplir son vote. Il recommande surtout de rester après le vote. « Votez et restez, cette fois personne ne volera notre victoire », dit-il pour finir.

Le mouvement END rejoint la vague du nouveau départ

La vague des soutiens à l’opérateur économique et candidat à la présidentielle de mars 2016 Patrice Talon ne cesse de compter de nouvelles entrées. Le samedi 13 février 2016, c’est le mouvement  Ensemble pour un Nouveau Départ (END) qui a   déclaré son soutien à l’homme, au cours d’une conférence de presse à la place des Martyrs à Cotonou. Le président de ce mouvement, Souleymane Agbéï, a expliqué les raisons qui, selon lui,  sont liées à des réalités socio-économique  et politique du Bénin. « Nous avons choisi Patrice Talon parce que les maux dont souffre le pays mérite non seulement une thérapie de choc mais surtout parce qu’il est un homme qui dans son silence admirable est parvenu à diagnostiquer les causes de ces maux et en propose les remèdes les plus efficaces aujourd’hui », a-t-il dit. Pour lui, Patrice Talon est  l’homme qui maitrise non seulement le landerneau politique béninois mais, n’a jamais manifesté une quelconque aversion publique contre celle-ci car c’est de cela aussi qu’il s’agit. « C’est un homme dont le passé nous donne l’assurance d’un avenir radieux pour tout le Bénin en général et pour la jeunesse en particulier », a-t-il rassuré. Devant les présidents et autres responsables de l’END, le président du mouvement a convié les populations à voter Talon.   Au cours de cette même séance,  l’END pour un nouveau départ, a procédé à un vernissage en mémoire des grands hommes tels que Martin Luther King, Thomas Sankara, et bien d’autres qui auraient été des modèles pour leur nation.

DÉCLARATION DES PARTIS POLITIQUES DE L’UNION FAIT LA NATION, MOBILISÉS POUR PATRICE TALON
Le Bureau Politique de l’Union fait la Nation s’est réuni le 12 janvier 2016 pour achever son processus de choix et de soutien de candidats à la prochaine élection présidentielle. Au terme de ses travaux, un communiqué a été rendu public.
Après une analyse lucide et courageuse tenant compte de la complexité du contexte, le Bureau Politique, dans son communiqué a réaffirmé la ferme opposition de l’UN à la politique de Boni YAYI et de ses partisans. Dans le but de rendre possible la mobilisation effective et efficace des électeurs pour faire échec au «KO de la honte» en préparation, l’Union fait la Nation a fait connaître sa décision de ne présenter aucun candidat, mais a affirmé sa décision de soutenir toutes les forces et candidats de rupture, engagés dans la lutte contre le système d’indignité, de pillage et d’injustice sociale. En résumé, l’UN ne soutient aucun candidat, mais soutient tous les candidats de rupture.
Sur le terrain, ce message trouble les militants par son ambigüité, car à la question: quels sont les candidats de la rupture, la réponse des responsables de l’UN n’est pas évidente! C’est pour sortir de la confusion ainsi créée sur le terrain, que les Partis soussignés ont décidé de rendre publique la présente déclaration.
La décision de ne soutenir aucun candidat, ni à l’interne, ni à l’externe, a été un choix douloureux imposé par le souci de préserver l’unité de l’Alliance de Partis qu’est l’UN. En réalité, les nombreuses réunions et consultations organisées parle Bureau Politique de l’Alliance, et prolongées jusqu’à la veille du dépôt des candidatures par la recherche du consensus, ont abouti :
1. à l’interne, au dégagement d’une préférence pour le candidat présenté par Force Clé, à savoir, Éric HOUNDÉTÉ ;
2. à l’externe, une forte majorité de Partis politiques membres de l’UN s’est prononcée pour le candidat de la rupture qu’est M. Patrice TALON.
Néanmoins, pour faire face efficacement à la complexité de la situation politiquequi prévaut et préserver l’unité de l’Union fait la Nation, le Bureau Politique a préféré de ne pas aller au boutde ces choix, et a, décidé de ne pas choisir.
C’est pour mettre fin à la confusion créée sur le terrain par ce choix que les Partis soussignés ont décidé d’informer les militants et sympathisants de l’UN que la majorité des Partis politiques membres de l’Alliance a bel et bien trouvé en M. Patrice TALON le candidat de la rupture par excellence, celui-là qui est seul capable de dessoucher le système de honte établi par Boni YAYI et
d’assurer la victoire du peuple meurtri, humilié et appauvri.
Par ce communiqué, ils déclarent leur soutien ferme au candidat TALON et l’assurent de leur détermination à œuvrer pour sa victoire à la prochaine élection présidentielle.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page