.
.

Le triomphe de la vérité

.

Forum sur la décentralisation: Lagnidé interpelle les candidats sur le développement local


Vues : 2

Christian Lagnide okLe candidat à l’élection présidentielle de 2016 Christian Eunock Lagnidé continue de partager sa vision de développer le Bénin depuis les collectivités locales. Un engagement qu’il a rendu irrévocable grâce à sa validation par le tribunal de Cotonou, et qu’il invite les autres candidats à faire. Après la rencontre avec la presse et ses militants, c’est les autorités communales qui ont pris part hier,jeudi 11 février au forum sur les défis de la décentralisation. Cette rencontre a connu la présence de plusieurs maires dont ceux de Sinendé, de Karimama, de Pobè, Kandi, d’Abomey, d’Abomey-calavi, avec à leur tête le Président de l’Association nationale des communes du Bénin et maire de Bohicon, Luc SètondjiAtrokpo ainsi que d’autres autorités communales. Leur présence est d’une importance capitale pour le candidat Lagnidé qui soutient l’implication des collectivités locales dans le développement du Bénin.  Dans son intervention, le candidat Christian Lagnidéa jugé utile de donner plus de pouvoir aux maires car, selon ses explications, ils sont les seuls à connaitre mieux que quiconque les problèmes de leurs populations. De ce fait, il entend mettre en œuvre s’il était président de la république, trois réformes dont, le transfert des compétences et des ressources humaines aux collectivités locales, la mise en place des outils pour une bonne gestion des compétences et des ressources humaines, la création d’un dispositif de monitoring avec les médias et les organisations de la société civile. Ces réformes seront suivies des décaissements compris entre  cinq cents millions et deux milliards de FCFA à compter du 30 avril 2016, ceci en fonction des besoins des communes, dutoilettage du cadre public, de la révision de la fiscalité ajoutée au transfert de la décentralisation, du transfert des fonds au profit des populations béninoises à hauteur de 33% des ressources financières mobilisées par l’Etat béninois destinés au financement et programmes de projets de développement des communes, du renforcement du cadre institutionnel de la décentralisation. Soucieux du développement du Bénin à partir des communes, le candidat a soutenu la pertinence pour le prochain président de la République d’avoir un programme bien établi pour développer le Bénin à partir des populations à la base et promouvoir la décentralisation. Il a exhorté les maires à convaincre les autres candidats à la présidentielle à procéder à la validation de leurs projets pour les communes  et aussi, à s’engager au transfert du tiers du budget national aux communes.

Rastel DAN (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page