.
.

Le triomphe de la vérité

.

Préparatifs du scrutin du 28 février : Le spécimen du bulletin unique rejeté par des candidats


Vues : 6

SPECIMEN du Bulletin UniqueLa commission électorale nationale autonome (Céna) s’active pour mieux  jouer sa partition dans le processus de la présidentielle du 28 février 2016. L’institution que préside Emmanuel Tiando a tenu ce lundi 08 février 2016  à son siège une séance de travail avec les candidats en compétitionou leurs représentants en vue de la validation du spécimen du bulletin unique.  Mais, après la présentation du spécimen, il est important de constater que la commission électorale nationale autonome (CENA) a encore du chemin avant de pouvoir imprimer le bulletin unique. Le spécimen proposé par la structure chargée de l’organisation des élections a en effet été rejeté par les candidats ou les représentants. Selon les candidats, le spécimen proposé par la commission électorale ne reflète ni ne respecte les positions tirées au sort il y a quelques jours par les candidats. Le candidat Daniel Edah pense par exemple qu’il faudra qu’apparaissent clairement sur le bulletin les 36 candidatures validées par la Cour constitutionnelle le 30 janvier dernier. Ceci, quitte à retirer simplement la photo et le nom des anciens candidats qui se sont désistés en cours de chemin. Outre la question du positionnement sur le bulletin unique, des questions de photos et de logos ont été soulevées par certains candidats ou leurs représentants. La représentante de la présidentiable Elisabeth Agbossaga Jawad, la candidate du parti UDC-Nounagnon, a fait savoir que la photo remise lors de la dernière séance de travail entre les candidats et la Commission électorale n’est pas celle qui apparaît sur le spécimen du bulletin unique soumis à leurs appréciations.
La Céna devra donc prendre en compte toutes ces observations pour faire une nouvelle proposition de bulletin unique. Cette dernière proposition devra être validée lors d’une autre séance de travail à la CENA avant son impression. Seule condition avant le lancement proprement dit de la campagne électoral. Une fois l’étape de la validation du spécimen du bulletin unique franchie, les candidats pourront clairement élaborer leur stratégie afin d’indiquer leur positionnement et leur photo à leurs électeurs pendant la campagne électorale qui démarre, sauf changement à la dernière minute du calendrier de la CENA, le vendredi 12 février à minuit.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page