.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mobilisation de soutiens aux présidentiables: Ajavon gagne du terrain


Vues : 2

Ajavon fait le signe de la victoireLe candidat Sébastien Germain Ajavon siège de plus bel dans le département des Collines. Ceci désormais grâce à l’honorable Grégoire Laourou, ancien ministre des finances, qui a mobilisé pour lui ce lundi 08 février, une foule impressionnante dans la Maison des Jeunes de Bantè. Leader politique très influent du mouvement politique Forces unies pour le développement (FUD), le président de l’Union pour la majorité présidentielle plurielle (UMPP), qui n’approuve pas la candidature imposée à la mouvance, a réuni un millier de militants fidèles à sa cause et à celle de leur candidat à qui, ils dressent un tapis rouge pour siéger dans le fauteuil présidentiel au soir du 28 février 2016. A travers une déclaration empreinte de solennité, l’honorable Grégoire Laourou, soutenu par les honorables Edgar Alia et André Dassoundo, a publiquement exprimé son choix sur l’homme d’Etat, Sébastien Germain Ajavon. Un acte chaleureusement ovationné par les populations qui ont par leur présence massive, approuvé la sagesse de l’ancien ministre qui se démarque ainsi de l’imposition d’un candidat à la mouvance. Saisissant l’occasion de sa déclaration politique, l’Honorable Grégoire Laourou, a expliqué le processus ayant conduit au choix de l’homme d’affaires. A l’en croire, le candidat Ajavon répond à tous les critères énumérés aussi bien par le bureau des Forces Unies pour le Développement que par la base du parti FUD. Ces critères, rappelle-t-il, sont liés à « l’encrage social du candidat à travers ses réalisations, son projet de société qui retrace sa vision pour le pays, vision qui fait abstraction du régionalisme, le chômage des jeunes, à l’évaluation de la présence des forces politiques et des personnalités engagées aux côtés du candidat ». Cette précision faite, le leader de Bantè détaille et insiste « C’est de façon démocratique que nous avons fait ce choix ». En personnalité politique très avertit, l’honorable Laourou pense que l’avènement de Sébastien Ajavon permettre d’avoir une autre gouvernance du pays : « Nous sommes convaincus que si ASG accédait au pouvoir, il pourrait constituer une bonne équipe, solide et technique pour mieux gérer le pays, car la gestion d’un pays est une affaire d’équipe. », a démontré Grégoire Laourou. En soutien au leader incontesté de Bantè, une série d’allocutions des différentes couches de la population. D’abord, le représentant des jeunes, Yêkini Djamiou qui a exprimé l’attachement des jeunes de la commune de Bantè au choix fait par leur aîné, Grégoire Laourou. « La commune de Bantè vient d’ouvrir l’une des pages les plus sacrées de son histoire en choisissant comme son unique candidat Sébastien Germain Ajavon. La jeunesse apprécie à sa juste valeur le choix fait par l’Honorable Grégoire Laourou. », a déclaré le porte-parole de la jeunesse qui poursuit en s’adressant au Président Sébastien Ajavon : « Ajavon, personne mieux que vous ne mérite cette faveur vu votre détermination, votre engagement à faire de la jeunesse le fer de lance du développement de notre pays » le représentant des jeunes, Yêkini Djamiou rassure : « La jeunesse de Bantè est résolument engagée à travailler avec vous pour gagner les combats actuels et futurs. » A sa suite, la présidente des groupements des femmes de Bantè a pris la parole pour exprimer leur soutien d’abord à l’Honorable Laourou. « Les gens ont cru vous enterrer politiquement mais nous, les femmes sommes venues vous ressusciter et vous donner un nouvel espoir. Oui, vous avez notre soutien indéfectible. », a rassuré Safourath Atta.

Emile Koudjo et Oloyé quadrillent Adjarra pour Sébastien Ajavon

Jeunes de toutes les couches, hommes et femmes et des ressortissants des différents arrondissements de la commune Adjarra s’étaient massivement mobilisés pour soutenir le conseiller et de l’opérateur économique Joseph Midodjiho dit « Oloyé » au terrain du Ceg 2 d’Adjarra. Une démonstration de force qui donne la preuve de la détermination des militants Prd et Fcbe et d’autres forces politiques à conduire Sébastien Ajavon à la Marina au soir du scrutin présidentiel de février prochain. Selon le secrétaire général du MJCA, Kevin Affolabi Agueh, le candidat Sébastien Ajavon est l’homme idéal qu’il faut pour un véritable épanouissement de la jeunesse béninoise. Il est revenu sur les raisons qui ont conduit la jeunesse d’Adjarra à se rassembler au sein du Mjca pour soutenir la candidature de l’homme d’affaires. Pour lui, les hommes politiques ont montré leur incapacité à solutionner les nombreux problèmes d’éducation, de chômage et de sous-emploi qui entravent l’épanouissement de la jeunesse béninoise. Face donc à un homme d’humilité qui dirige depuis plusieurs années, une grande entreprise de création d’emploi pour des centaines de béninois, la jeunesse d’Adjarra garde encore beaucoup d’espoir. « (…) Nous devons prendre notre destin en main et nous voudrions rassurer le candidat Sébastien Germain Ajavon de notre soutien indéfectible à la présidentielle de 2016. » a-t-il laissé entendre. Prenant la parole, le conseiller Emile Koudjo représentant le candidat a d’abord réaffirmé son soutien à l’opérateur économique pour sa victoire sans ambages aux élections présidentielles du 28 février prochain. Il a ensuite pris acte de l’assurance des jeunes du Mjca avant de leur transmettre les reconnaissances du candidat. Il les a par ailleurs, rassurés de l’engagement et de la foi de l’homme à œuvrer plus que par le passé pour sortir les jeunes de la précarité. Ce fut également l’occasion pour l’opérateur économique Joseph Midodjiho de remettre sa troupe en ordre de bataille en mettant fin à l’intoxication tendant à faire croire que Sébastien Ajavon serait le plan B du président Boni Yayi. Il a pour finir, invité les populations d’Adjarra à sortir massivement pour aller retirer leur carte d’électeur afin de contribuer à la victoire de Sébastien Germain Ajavon au soir du 28 février prochain. Il faut souligner que ce réveil de la jeunesse de la commune d’Adjarra, d’Avrankou et cette forte mobilisation des populations sont les fruits des activités de mobilisation constante organisées sans tambour ni trompette par les ténors politiques Emile Koudjo, Joseph Midodjiho Oloyé qui ont été récemment épaulés par les députés Sofiath Schanou et Louis Vlavonou.

Emmanuel Golou boucle le Couffo, Le FPD nait à Dangbo pour Ajavon

Tenir des séances d’explications, d’informations et de sensibilisation avec les populations, c’est l’objectif de la tournée entamée depuis vendredi dernier par le président du Parti du Socialisme Démocrate, (PSD), Emmanuel Golou. Il s’agit en effet d’une mission de restitution de la décision du Conseil National à l’issue duquel il a été décidé de la désignation de Sébastien Germain Ajavon comme candidat du Parti Social-Démocrate dans le cadre de la présidentielle. A Djakotomey, la séance a eu lieu au siège communal du Parti Social-Démocrate. C’est après une série d’interventions en langues nationales, des interventions de représentants de jeunes et d’élus locaux que, Emmanuel Golou a appelé les militants à une mobilisation pour le retrait des cartes d’électeurs. Aussi, a-t-il attiré l’attention des populations sur la nécessité d’œuvrer pour quadriller et verrouiller l’électorat pour le candidat. A ce sujet, Etienne Sogbédji, président de la section communale PSD de Djakotomey a rassuré de l’engagement des militants. A Aplahoué, c’est l’hôtel Le Plateau situé à Azovè –Centre qui a servi de cadre à la manifestation. Sur les lieux, la mobilisation et l’animation sont au rendez-vous comme à l’endroit précédent. Une affiche à l’effigie du candidat se fait remarquer avec ce message ‘’Avec notre président Emmanuel Golou, nous te porterons à la Marina’’. Pour le maire de la commune, Casimir Sossou, le choix de Sébastien Germain Ajavon répond aux aspirations des populations. Il faut préciser que le département du Couffo constitue une zone d’influence et une citadelle imprenable au PSD qui contrôle toutes les mairies du département.

Le FPD nait à Dangbo au profit de Sébastien Ajavon
Front Populaire pour la Démocratie et le Développement (FPD) est la dénomination de ce nouveau parti porté sur les fonts baptismaux à Dangbo dans le département de l’Ouémé le weekend dernier. En effectuant sa sortie officielle le samedi dernier, cette formation politique apporte déjà son soutien à Sébastien Germain Ajavon dans le cadre de l’élection présidentielle du 28 février prochain. « L’événement qui nous réunit…révolutionnera à coup sûr le landerneau politique du Bénin », annonce, Léopold Djégo, président du comité d’organisation de la cérémonie. Le représentant des jeunes et des enseignants, Raoul Faton a quant à lui mis l’accent sur la force de frappe dont fera preuve le parti. « Comme nous le constatons tous, il nous est présenté un grand bébé ! Un bébé pas comme les autres ! Il est venu avec de longues dents. Donc point de crise de détention », a-t-il martelé. Pour Martinienne Gnansounou, la représentante des femmes, les femmes sont remises dans la plénitude de leur rôle dans le FPD. « Notre conviction en tant que femmes est que nous nous battrons résolument aux côtés de nos camarades hommes pour relever les grands défis… », a ajouté la porte-parole de la couche féminine. Le Président du parti, Honoré Boko, chef d’arrondissement central de Dangbo précise : « le candidat qui incarne les valeurs de la République, cet homme d’exception, c’est le patriote Sébastien Germain AJAVON. Nous nous battrons corps et âme pour porter cet homme d’un charisme rare au pouvoir », a-t-il déclaré dans son allocution. Des personnalités politiques et autorités politico-administratives ont massivement effectué le déplacement pour témoigner de leur soutien au FPD et à son président Honoré Boko lors de la cérémonie. Un message d’appel à la solidarité a été adressé à l’assistance par l’honorable Saka Fikara, en sa qualité de représentant du président Sébastien Germain Ajavon.

La Rédaction

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page