.
.

Le triomphe de la vérité

.

Déclaration du Professeur Tévoédjrè sur la présidentielle: « La lettre pastorale me conforte dans le choix de Pascal Irénée Koupaki »


Vues : 2

Albert Tévoédjrè okLes orientations du professeur Albert Tévoédjrè sont intactes sur le chemin à suivre pour le compte de l’élection présidentielle. Et la seule alternance crédible reste Pascal Irénée Koupaki. Saisissant l’occasion d’un tour d’horizon de l’actualité, ce vendredi 05 février à son domicile, frère Melchior a encore confirmé qu’après avoir parcouru à nouveau les projets de société de certains candidats après sa dernière sortie médiatique, sa position est davantage réconfortée sur le choix de l’ancien premier ministre, Pascal Irénée Koupaki. Pour l’ancien médiateur de la République, le meilleur des projets de société est « Bâtir ensemble le Bénin Apprenant entreprenant et Innovant » du candidat Pascal Irénée Koupaki. En effet, détaille le professeur Albert Tévoédjrè sur tous les projets qu’il a consultés à plusieurs reprises il est indiscutable que celui de la nouvelle conscience de Koupaki surplombe tous les autres projets. Mieux, poursuit M. Albert Tévoédjré, la lettre pastorale ainsi que les réflexions de plusieurs personnalités convergentes au choix de Koupaki. « On n’est pas seul dans le pays, on réfléchit avec d’autres », précise le renard de Djrègbé qui indique que la lettre pastorale l’a définitivement convaincu de ce qu’il ne s’est pas trompé « Quand j’ai lu la lettre pastorale, j’ai été conforté dans le choix que j’ai fait, Pascal Irénée Koupaki répond aux indications ».

Extrait des propos du Professeur Tévoédjrè

« Je voudrais rappeler que le 22 décembre 2015, j’ai fondé mon choix au vu du projet de société de Koupaki, au vu de son comportement, de ce que j’ai observé,ce que j’ai lu en ce qui concerne la ponctualité et qui marque un caractère et une méthode de travail, que j’avais une préférence pour ce candidat et j’ajoutais tout de suite que j’ai aussi étudié les propositions du candidat Abdoulaye Bio Tchané et que je trouvais qu’il y avait des possibilités de convergence. Je viens dire aujourd’hui que j’ai des raisons de confirmer ce que j’ai dit le 22 décembre. J’ai les fameux projets de société, de Koupaki, Talon, Ajavon, Bio Tchané, Kogui. Au vu de ceci, je peux dire que tous sont bons. Tous sont patriotiques. Il y a quelque chose d’intéressant pour l’acteur que j’ai été. Je vois le projet de société de Koupaki, « bâtir ensemble le bénin nouveau », je vois le projet de société de Patrice Talon, « ensemble pour un nouveau départ », je vois le projet de société de Bio Tchané, « agir ensemble », je vois le projet de société de Ajavon, « agissons tous ensemble ». Je me retrouve dans les quatre projets. Je suis pour ensemble, pour la convergence. Il y a parmi tous les projets de société, un qui est une étude, qui en est vraiment une, il n’y a pas match. Il y a celui de ABT qui a un caractère de contrat social. Le projet de société « Bâtir ensemble un Bénin nouveau » est meilleur. Et quand j’ai lu la lettre pastorale, j’ai été conforté dans le choix que j’ai fait, Pascal Irénée Koupaki répond aux indications»

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page