.
.

Le triomphe de la vérité

.

Championnat national de Pétanque: Pétanque club d’Abomey- Calavi remporte le titre


Vues : 4

La phase finale du championnat national de Pétanque du Bénin, saison 2015, s’est tenue du samedi 6 au dimanche 7 février 2016 au boulodrome de la Zone des ambassades à Akpakpa (Cotonou). A l’issue, ce sont les boulistes de Pétanque club d’Abomey- Calavi (PCAC) qui se sont adjugé le titre en dominant en finale Gankon de Bohicon sur le score de 14-5.
A ce rendez-vous initié par la Fédération béninoise de pétanque, les 16 meilleurs clubs issus des phases départementales du championnat de pétanque du Bénin ont répondu présents. Mais, au finish, c’est à une finale entre Pétanque club d’Abomey- Calavi (PCAC) et Gankon de Bohicon que les amoureux des sports boules ont assisté. A l’issue de celle-ci, Emile Glèlè, Ali Taïrou, Désiré Houbo et autres du PCAC sont sortis vainqueurs après 1 heure 15 min (14-5) de confrontation qui a tenu en haleine tout le public sportif présent. Pourtant, cette finale a du mal à choisir son gagnant puisque  victorieux des trois doublettes, pour un total de 9 points les joueurs du PCAC ont perdu leur première rencontre au niveau des triplettes. Il a suffi d’un carreau de Gildas Houdolo (PCAC) dans une mène où le score était 8-7 pour faire de son club, champion de l’édition 2015. Pour le reste,  Ajax de Parakou, vainqueur de l’édition 2014, a terminé au pied du podium tandis que ‘’Les Seigneurs d’Aïbatin’’ ont pris la 4ème place. La   satisfaction   se lit dans les yeux du président de la Fédération Béninoise de Pétanque, Aurélien Vinou à la fin de compétition. Selon lui, la pétanque béninoise continue son ascension grâce à ce championnat, une troisième organisée par l’instance qu’il dirige. «Dans la sous région, ouest africaine, seul, le Bénin organise un tel championnat. Une raison qui fait craindre les équipes béninoises dans les compétitions internationales. C’est un championnat qui permet d’avoir en phase nationale la crème des crèmes après avoir disputé  plusieurs matches en aller et retour au cours des phases départementales», a-t-il confié. Un argument soutenu par le Directeur Technique National de Pétanque, Guy Tronou. «Le Bénin n’est plus une petite nation dans la discipline des sports boules », a-t-il confirmé. Car poursuit-il, «les différentes compétitions en plus du championnat national organisés chaque saison, permettent aux pétanqueurs béninois de mieux s’aguerrir». Il  affirme toutefois que le seul déficit qui freine le Bénin dans la pratique de ce sport est le manque de moyens financiers.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page