.
.

Le triomphe de la vérité

.

Présidentielle de 2016: Houndété porté par la plateforme « Bénin nouveau »


Vues : 5

Eric Houndété” Le Bénin nouveau”. C’est la plateforme qui porte désormais la candidature d’Eric Houndété pour la présidentielle de 2016. Elle a été formalisée ce dimanche 24 janvier 2016 à la salle de conférence du Conseil national des chargeurs du Bénin (CNCB) avec la forte participation des personnalités,   militants et  sympathisants déçus de l’attitude de l’Union fait la Nation.

En premier rang des soutiens sur qui peut désormais compter Eric Houndété à travers la plateforme  “Le Bénin nouveau” qui porte sa candidature,  on peut citer le professeur Christophe Kougnazondé, ancien membre de la Cour Constitutionnelle, Parfait Ahoyo, conseiller technique du président du PRD, Maître Adrien Houngbédji, Paul Dêhoumon, personnalité politique et d’innombrables  militants et sympathisants de l’Union fait la nation venus de toutes les sections du Bénin. Chacun d’eux, à cette occasion d’installation de la plateforme, a pu trouver les mots justes pour vanter les mérites d’Eric Houndété et donner les réelles motivations de leur mobilisation à ses côtés. Pour Paul Dêhoumon, président du comité d’organisation des assises, il est question de « s’indigner contre la tragédie à l’Un, incapable de désigner un candidat à l’interne ». Le professeur Christophe Kougnazondé ira plus loin. Pour lui, en effet, la création de cette plateforme constitue  «une réponse audacieuse à la démission collective des partis politiques». Et là, Parfait Ahoyo y voit déjà la victoire de la jeunesse. « …La rencontre d’hier est pour célébrer une jeunesse debout, célébrer le courage politique au moment où les partis politiques ont perdu tout repère », a-t-il déclaré avant de citer en référence, François Mitterrand pour illustrer ses propos. «En politique, on ne fuit pas les difficultés. On s’appuie dessus et on avance», a-t-il fait savoir. Des propos que le candidat Eric Houndété prend à son profit en redonnant espoir aux milliERS de jeunes et militants qui se sont vus déçus par l’attitude de l’Union fait la nation qui n’a pas pu désigner un candidat à l’interne pour la présidentielle de 2016. Après leur avoir présenté ses excuses au nom de sa formation politique, Eric Houndété a invité ses militants à cesser leurs pleurs et de le voir désormais comme leur seul et unique espoir pour la construction du  “Bénin nouveau” auquel la plateforme qui le porte aspire.

«Le Bénin nouveau» : la terre fertile
Cette plateforme politique naît au moment où des ronces étouffeuses de rêve ont poussé au cœur de la nation. Ceci pour empêcher la graine unique et saine jetée de porter de beaux fruits pour les 10 millions d’âmes. Alors, cette plateforme politique se charge de créer, parmi ces ronces, un espace fertile pour que la graine jetée avec précaution puisse s’épanouir. Cette graine est bien le vice-président de l’assemblée nationale Eric Houndété. Et à la fin des travaux en sous commissions et en plénière, plusieurs recommandations et résolutions ont été formulées. Il a été décidé de la création de cette plateforme. Le candidat Eric Houndété et les membres du bureau sont chargé d’aller négocier avec d’autres candidats qui partagent les même idéaux. Ceci, afin de voir dans quelle mesure une union est possible pour la victoire. Le point devra être fait à la plateforme au plus tard le 27 janvier 2016. Aussi, des appels ont été adressés au Cos-Lépi pour la mise à disposition des cartes d’électeurs à temps et à la Céna pour plus de transparente dans l’organisation de l’élection

«Croyons en nous»
Le candidat a rassuré que les recommandations formulées seront portées avec sérieux pour l’atteinte des objectifs fixés. Le candidat Houndété a saisi l’occasion pour énumérer ces cinq priorités pour les cinq prochaines années. Il parle de création d’emploi aux jeunes en prenant deux axes que sont l’économie local et le numérique. Il faudra nourrir le Bénin en mécanisant l’agriculture, en mettant la jeunesse au travail et en donnant de la valeur au travail des éleveurs et pêcheurs. La promotion d’une nouvelle politique d’aménagement du territoire est la troisième priorité. Il faudra assurer l’éducation, améliorer la santé et l’accès à l’eau. Enfin, il faut électrifier le bénin et assurer l’énergie aux entreprises. En attendant, il faut croire en nous-mêmes, croire en la jeunesse. Et déjà le candidat Eric Houndété a prêté le serment de continuer à servir le Bénin avec loyauté, fidélité mais aussi avec responsabilité et dans le refus de la facilité.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page