.
.

Le triomphe de la vérité

.

Candidature de l’Alliance Amana aux élections: Bako Arifari dit non à Boni Yayi et se présente à la présidentielle


Visits: 2

Le candidat Nassirou Bako ArifariRéunis en conseil national extraordinaire hier, jeudi 7 janvier 2015, au Chant d’oiseau de Cotonou, les militants et cadres de l’Alliance Amana, après de sérieux et fructueux débats sur la situation politique du Bénin, ont suscité la candidature de leur leader charismatique, l’Honorable Nassirou Bako Arifari à la présidentielle prochaine. Un appel auquel l’ancien ministre des Affaires étrangères a répondu en toute confiance.
La salle Missio allemande était trop exigüe pour contenir les militants venus de tous  les départements du Bénin pour prendre part à cette rencontre. Ce conseil national extraordinaire de l’alliance a été élargi aux mouvements partenaires, rejoints par certains députés et anciens ministres de Boni Yayi.  En cette période d’angoisse où l’horizon électoral semble flou, et où les grands partis politiques hésitent à afficher leur conviction ainsi que leur candidat, la base électorale de BAKO ARIFARI, gonflée à bloc, a poussé son leader à franchir le pas. « Oser lutter, oser vaincre », ont renchéri en chœur les participants au conseil national extraordinaire de l’alliance AMANA. D’ailleurs, dès son entrée dans la salle, les hourras et autres slogans avaient déjà planté le décor qui augurait d’une décision favorable à une candidature à la présidentielle. Après les mots de remerciement de la présidente du comité d’organisation, Huguette Houanou, le président et leader charismatique de l’alliance AMANA, l’He Nassirou Bako Arifari, a passé en revue les différents chantiers réalisés au cours de la participation de l’alliance à la gestion du pouvoir d’Etat de Boni Yayi. « A l’heure du bilan, nous prendrons notre part de responsabilité, même s’il est différenciée », a tranché sereinement BAKO ARIFARI. Tout en faisant part de la réalité actuelle de la scène politique caractérisée par « des attaques et contre-attaques », il a rassuré l’assistance de la préservation des valeurs républicaines par l’alliance Amana, afin de sauvegarder l’image de marque de la démocratie béninoise. « Notre alliance reste attachée à l’indépendance nationale, au respect de la démocratie et nous devons travailler à avoir une société pleine de confiance et plus inclusive », a-t-il détaillé. Et pour préserver ces acquis, il affirme le désir de l’alliance de ne pas rester en marge de la présidentielle prochaine. « Nous avons l’ambition d’assumer notre fonction de conquérir et de diriger le pouvoir, seul ou en alliance », a-t-il indiqué. Au terme de son intervention, les militants de l’alliance sont rentrés en conclave pour passer au peigne fin les quatre options qui se présentent à l’alliance face à la présidentielle prochaine: endosser le choix opéré par le président Boni YAYI présentant le Premier ministre comme candidat des FCBE et alliés, soutenir un candidat externe à l’alliance, susciter un candidat à l’interne, ou enfin n’opérer aucun choix. Au terme de leur séance d’échanges, l’alliance a porté son choix sur, selon les termes du communiqué final, « l’homme d’Etat accompli capable de relever les défis de la lutte contre la pauvreté, l’He Nassirou Bako Arifari ». La messe est ainsi dite : plus de doute sur la candidature à l’élection présidentielle de Nassirou BAKO ARIFARI. Ses militants entendent faire renaître l’espoir au peuple béninois, et assurer une meilleure réforme de la gouvernance politique. Un appel auquel le Professeur en Sociologie politique a répondu favorablement. « Je prends acte de votre invitation. Nous travaillerons ensemble. Osez-lutter, osez-vaincre. Le travail vient de commencer et je sais qu’ensemble, nous remporterons la bataille », a-t-il conclu.

LIRE LE COMMUNIQUE FINAL
Réunis en Conseil National, ce jour jeudi 07 janvier 2016 à Cotonou, les militants et sympathisants de l’Alliance AMANA élargis aux mouvements et personnalités politiques alliés, ont échangé sur la vie interne de la formation politique et passé en revue la situation politique nationale en relation avec l’élection présidentielle de Février 2016.
Au terme de fructueux débats empreints de sincérité militante suite à la communication faite par le Coordonnateur national de l’Alliance, les participants :
1- rendent un hommage mérité à tous les anciens Chefs d’Etat ayant eu la lourde charge de diriger notre pays et plus particulièrement à l’endroit du Général Mathieu Kérékou, de regrettée mémoire, dont l’action de rassemblement et d’unité a permis de léguer aux générations présentes un pays libre, fier de son indépendance et jaloux de sa paix, de sa stabilité et de son expérience démocratique depuis les assises de la conférence nationale des Forces vives de Février 1990 ;
2- tiennent à remercier le Chef de l’Etat en exercice, Son Excellence le Docteur Thomas Boni Yayi pour toutes les mesures sociales prises et les réalisations faites au cours de ses deux mandats en faveur des populations béninoises en général et des couches défavorisée en particulier ;
3- apprécient à sa juste valeur, le partenariat politique qui a existé entre notre formation politique et le Chef de l’Etat, et qui a permis de renforcer substantiellement les acquis de développement dans notre pays ;
4- constatent néanmoins que beaucoup de défis restent à relever dans les domaines sociaux, économiques et de la gouvernance politique et administrative, afin de poursuivre inexorablement le combat permanent pour l’amélioration continue du bien-être des populations de nos villes et de nos campagnes;
5- réaffirment leur attachement aux valeurs démocratiques chèrement acquises depuis l’avènement de l’historique Conférence des Forces Vives de la Nation de févier 1990 ;
6- Réaffirment leur attachement indéfectible à leur Leader charismatique, l’Honorable Professeur, Nassirou BAKO-ARIFARI, dont le parcours politique et professionnel ainsi l’expérience sur la scène internationale font de lui un homme d’Etat accompli capable de contribuer à relever efficacement les défis de la lutte contre la pauvreté, la réforme de la gouvernance politique de notre pays, l’engagement d’actions phares pour doter notre pays des infrastructures nécessaires à l’atteinte des objectifs d’un développement inclusif pour bâtir une société de confiance et de partage,
7- Prennent acte des différents meetings et appels incessants à la candidature de leur Leader, qui traduisent l’aspiration profonde des populations à un changement dans la continuité des acquis positifs et un besoin d’approfondissement puis d’inflexion de la gouvernance qui prendra fin le 6 Avril 2016.
8- Décident ce jour jeudi 07 janvier 2016 d’inviter son leader charismatique, le Professeur Nassirou BAKO-ARIFARI, en toute connaissance de cause, à se porter Candidat à l’élection Présidentielle de  Février 2016 pour faire renaitre l’espoir au sein des béninoises et des béninois du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest et de la Diaspora sans distinction de sexe, de région, de religion, et de statut social.
9- Lancent un vibrant appel à tout le peuple béninois, de l’intérieur comme de la diaspora, pour une mobilisation autour de ce digne fils du Bénin pour la victoire finale.
10- Demandent au Bureau exécutif national de prendre les dispositions nécessaires en vue de la convocation dans les meilleurs délais du Congrès de l’Alliance AMANA,
11- Invitent le candidat à poursuivre les négociations avec toutes les forces politiques éprises de paix et de valeurs démocratiques et partageant les mêmes aspirations, en vue de parvenir à une alternance démocratique et pacifique dans notre pays le 6 Avril 2016.

Fait à Cotonou, le 07 janvier 2016
Le Conseil National

Rastel DAN (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page