.
.

Le triomphe de la vérité

.

Accès aux financements de l’Union Européenne: Les acteurs de développement mieux aguerris


Vues : 4

L’Université Prof Edouard Adjanohoun vient de relever le niveau de connaissance des chefs d’entreprises et des responsables d’organismes  en matière de mécanisme d’accès aux financements des instruments d’aide extérieure de la commission européenne.  Elle a organisé à cet effet un séminaire les 30 Novembre et 1er Décembre 2015 à l’Infosec de Cotonou.
Selon  Avenir Adjanohoun, Président de l’Université, les Fonds Européens en accès direct sont utilisés par un cercle restreint de praticiens. Et pourtant l’usage de ces instruments Européens (Marchés publics, subventions et instruments de prêts) peut permettre d’améliorer la situation financière des institutions, organismes, entreprises et Collectivités Locales et surtout contribuer à la réduction de la pauvreté par la création et/ou la sécurisation d’emplois et de revenus. Il était donc nécessaire d’apporter la vraie information aux participants étant donné que la Commission Européenne est un bailleur exigeant, tant sur la qualité technique des dossiers de candidature que sur le respect des règles de gestion des subventions accordées. Se doter des moyens et des compétences est la clé de la réussite pour toutes les organisations qui souhaitent diversifier et augmenter leurs ressources financières, a relevé le Président de l’Université. L’intérêt de l’Université Prof Edouard Adjanohoun aux questions de financement des instruments de développement a été salué par Rigobert OURA, Coordonnateur National de la Cellule d’Appui à l’Ordonnateur National du Fonds Européen pour le  Développement (FED) au Bénin. Ceci est d’autant plus important que le Bénin  et l’Union Européenne ont signé le 29 Novembre 2014, dans le cadre du onzième (11ème) FED, couvrant la période 2014-2020, un nouveau document de Stratégie et un Programme Indicatif  National (PIN). En ce qui concerne les ressources financières programmables indicatives que l’Union Européenne envisage de mettre à la disposition de la République du Bénin pour la période 2014-2020, un montant  de 372 millions d’Euros destiné au soutien macroéconomique, aux politiques sectorielles, aux programmes et projets.  La connaissance approfondie de tous les rouages du mécanisme de financement s’avère donc indispensable. Pendant deux jours donc, les participants venus du Togo, du Burkina Faso et bien entendu ceux du Bénin ont échangé sur les instruments et programmes de financement de l’aide extérieure de l’UE ; les  règles et procédures de fonctionnement de ces dispositifs de financement ; les phases du cycle de projet. Des astuces ont été données pour obtenir facilement des financements de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) ; répondre au mieux aux appels à propositions et appels d’offres de la Direction Générale DevCo/EuropeAid de la Commission Européenne. Toute modestie gardée, le Président de l’Université se félicite d’avoir contribué à éclairer la lanterne des participants en matière de financement de projet par la Commission Européenne. Les participants eux s’en sortent avec un niveau de connaissance plus élevé. Faut-il le rappeler, ce séminaire a connu la participation de Alexandre AYITE,  représentant du Conseil des Investisseurs Agricoles du Togo et de Yacouba DADJOARI, Directeur de la planification Stratégique de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page