.
.

Le triomphe de la vérité

.

En déplacement dans sa ville natale: La population fait un cortège impressionnant pour ABT


Vues : 5

Le Président Bio Tchané hissé sur sa voitureLa délégation du Président Bio Tchané avait juste prévu une prière ordinaire à la mosquée centrale de la ville de Djougou ce 04 décembre 2015. Pleine comme un œuf, la mosquée Djouma-Djindjiré, située à Batoulou  dans  le troisième arrondissement de la ville, a vite débordé à la fin de la prière. A la sortie, des cris, des appels et des youyous se sont fait entendre. Les fidèles qui avaient aperçu Abdoulaye Bio Tchané se sont rués sur son véhicule, qui pour lui serrer la main, qui pour l’embrasser, qui encore pour lui dire son enthousiasme et son admiration. Seulement, cette petite note de gaité s’est transformée en quelques minutes en un vaste mouvement de foule. Le service de sécurité, pourtant constitué de professionnels avérés, a été vite débordé. La population a subitement décidé d’accompagner ABT jusqu’à sa résidence. Pour le peuple de Djougou, Bio Tchané est désormais le prochain président du Bénin, et rien ne peut empêcher cet avènement.  Cette foi en mouvement, ce désir concret de ne pas rater l’appel du Bénin s’est manifesté en tonitruants vuvuzélas sortis pour l’occasion, en tam-tams tonnant  au milieu de la foule et en un cri populaire qui a retenti dans le ciel bleu de Djougou : « ABT ! ABT ! ABT ! ». Sur-le-champ,   femmes et hommes, jeunes et moins jeunes ont envahi la chaussée pour un long cortège qui a amené le leader de l’alliance ABT  à se hisser sur le  toit de son véhicule pour saluer de la main la masse grossissante. Massés le long des trottoirs, ceux qui ne  pouvaient pas se mêler au mouvement formaient comme une haie d’honneur au cortège en déplacement. Une heure durant, depuis 14h20 jusque vers 15h30, la foule a chanté et dansé avant d’atteindre la résidence de son leader charismatique. Là, une fête improvisée  s’est mise en place. Elle a duré jusque tard dans la nuit. Désormais à Djougou, un mot d’ordre est sorti comme pour avertir tous les candidats qui veulent s’y hasarder : « Si ce n’est pas ABT, on se sépare. » Le vœu de toute la population est de le voir conquérir les autres contrées du Bénin pour ramener la victoire qui sauvera la nation au soir du 28 février 2016.

Olivier ALLOCHEME   

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page