.
.

Le triomphe de la vérité

.

Concert-lancement de l’album «Jusqu’au bout»: GG Lapino gagne le pari de la mobilisation


Vues : 35

GG LapinoL’artiste béninois GG Lapino récidive dans sa carrière musicale avec un nouvel album intitulé «Jusqu’au bout». A travers un concert-lancement offert à un public visiblement admiratif, celui qui est désormais surnommé «Le lion blanc» a rugi ce dimanche 29 novembre 2015 au Stade de l’Amitié de Kouhounou.
Il était annoncé un peu plus tôt, autour de 17 heures 30. Mais il a fait durer le suspens. Pour calmer l’impatience de l’immense foule qui a très tôt pris d’assaut le Stade de l’Amitié, l’organisation laisse passer des talents qui sont aussi adulés par le public. On a donc vu défiler des artistes de la trempe du jeune Sèwlan, Norberka, la reine du «zinligbété» et la légende vivante Kanda Bongo Man qui ont surchauffé le public en attendant l’arrivée du Lion Blanc. Celui-là pour qui les sommités du monde culturel béninois se sont mobilisées tout comme le public. Parmi ces sommités du secteur culturel béninois, on peut citer le ministre de la culture, Paul Hounkpè, en personne, accompagné d’une forte délégation, des directeurs centraux du Ministère de la culture, des mécènes de la culture comme El Hadj  YacoubouMalèhossou, Hounnon Béhoumbéza, Aïssi Christophe, des personnalités politiques de la trempe de l’ancien ministre d’Etat, chargé de la défense nationale, Kogui N’dro et consorts. Après les prestations des artistes invités, GG Lapino est annoncé. Le mercure monte alors d’un cran dans le public. Des cris de joie sont lancés de part et d’autre. Puis soudain, le Lion blanc surgit. Et d’une manière toute aussi spectaculaire. Micro en main, accompagné des motards, sous escorte policière, GG Lapino fait le tour de  la pelouse verte  du Stade de l’Amitié en faisant des mains, s’adressant à son public fortement surexcité. Cet acte de gratitude accompli, il ne perd plus du temps. Il monte sur le podium avec ses danseurs et démarre le spectacle avec les meilleurs titres de son nouvel album, le  5ème,qu’il a baptisé «Jusqu’au bout». A travers les démonstrations des danseurs, la finesse de la voie de l’artiste, GG Lapino a réussi à surpasser  les déchets sonores enregistrés au cours de ce spectacle live pour contenter son public. Un public qui, lors de la première phase du spectacle s’est senti désorienté, vu qu’il ne s’est pas encore habitué aux morceaux du nouvel album qui ont été exécutés par l’artiste. Mais très tôt, au cours de la seconde partie du spectacle, le contact avec le public a été renoué par les titres envoûtants du riche répertoire du Lion Blanc qui vient une fois encore de faire parler de lui.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page