.
.

Le triomphe de la vérité

.

9ème édition du FOGECA: Les opérateurs économiques d’Afrique félicitent Sébastien Ajavon


Vues : 4

Sébastien Ajavon EPPlusieurs délégations étrangères de haut niveau africaines et internationales prennent part depuis hier aux travaux du 9ème forum des opérateurs pour la Garantie de l’émergence économique en Afrique (Fogeca). La cérémonie d’ouverture a été présidée par le premier ministre du Bénin, Lionel Zinsou, en présence du premier ministre du Gabon, Pr. Daniel Ona Ondo, de l’ancien premier ministre d’Etat et ancien directeur de cabinet du président, Me Abdoulaye Wadé du Sénégal et d’un parterre d’opérateurs économiques et chefs d’entreprises africains. Dans son allocution, Lionel Zinsou,  a rendu un  hommage particulier  à Sébastien  Ajavon qu’il a présenté comme une « fierté de la jeunesse de son pays et de l’Afrique ».  A l’en croire, la réussite panafricaine du président Sébastien Ajavon doit être un modèle pour les jeunes générations. En effet, explique-t-il, Sébastien Ajavon est un «self made man». Un homme qui, au bout d’inlassables efforts, a tenu le succès de ses investissements.  Car soucieux du développement de son continent, il s’est battu pour réussir. « Nous, ce qui nous intéresse, ce sont les personnes qui se battent et réussissent », a martelé, pour sa part,  le président du Fogeca, M. Amadou Diagne. « Notre objectif est de primer les chefs d’entreprises qui travaillent qui investissent  dans le secteur privé de leurs pays et de l’Afrique » a-t-il souligné.   Sébastien Ajavon a reçu dans le cadre de ce forum, le trophée Awards des investissements privés de son pays.

« Le continent africain est à un tournant important de son développement »

Le premier vice-président du Conseil du Patronat du Bénin parlant au nom du président du patronat béninois, Régis Facia, a expliqué pourquoi la question des infrastructures est au cœur des travaux de la 9ème édition du Fogeca. Selon lui, la question des infrastructures est importante et incontournable. « C’est parce que nous sommes convaincus que dans la plupart des pays de notre continent, les jeunes générations devraient disposer d’ordinateurs, de tablettes pour un accès facile et rapide à l’internet que nous devons aussi encourager la production d’énergie de bonne qualité et avant tout ainsi que l’accessibilité aux nouvelles technologies afin de réduire cette fracture numérique qui isole du cœur du développement et de la productivité de l’ensemble de nos concitoyens. C’est parce que surtout les infrastructures scolaires et universitaires sont garantes de la qualité des dirigeants de demain que nous devons accorder une importance particulière à cette dynamique…..Le continent africain est à un tournant important de son développement qui exige une croissance économique plus forte et de meilleure qualité pour enfin générer plus d’équité sociale et créer suffisamment d’emplois pour les populations les plus fragiles et ce défi est celui de la croissance inclusive. Cette marche vers une croissance à deux chiffres repose essentiellement sur un secteur essentiel dont la rentabilité ne se démontre plus : le secteur des infrastructures…..Les économies des Etats africains tournent en deçà de leurs capacités en raison du déficit d’infrastructures dans la plupart des pays. L’approche des jeunes permet de se doter d’infrastructures communes à travers les pays et essayeront de prendre en charge de manière efficace et efficiente les besoins de notre jeunesse……En décidant d’accompagner l’organisation de ce forum sur la contribution du secteur privé au développement des infrastructures en Afrique, le patronat béninois s’inscrit dans une démarche participative de résolution des problèmes qui impactent négativement le développement du continent. Notre forum est fortement attendu pour apporter une réflexion constructive du secteur privé sur la prise en charge du secteur privé en Afrique. » Au nom du gouvernement béninois,  le premier ministre, Lionel Zinsou a salué l’initiative qui met en scène une Afrique qui a plus que jamais besoin d’infrastructures et d’investissement pour booster les projets communautaires. Selon le premier ministre béninois, ce genre d’initiatives montre combien le secteur privé est conscient de son rôle de promotion de l’intégration économique en Afrique.
Les thèmes suivants ont abordés au cours des travaux : « Les infrastructures dans l’intégration économique en Afrique : rôle des secteurs public et privé » ; « Investir dans les projets communautaires en Afrique ». Dans le second panel, les participants ont étudié les principes et objectifs du programme économique régional de l’Uemoa et les axes d’implication du secteur privé dans les projets régionaux.
Créé  le 07 septembre 2007, le Forum des Opérateurs pour la Garantie de l’Emergence Economique (FOGECA), devenu Forum des Opérateurs pour la Garantie de l’Emergence Economique en Afrique (FOGECA), est un groupement  d’opérateurs économiques à vocation sous régionale et continentale. Il regroupe, pour le moment, plusieurs centaines d’hommes d’affaires et opérateurs économiques africains  représentant autant d’entreprises et de sociétés.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page