.
.

Le triomphe de la vérité

.

Nouvelle publication à l’UAC: Le professeur Sylvain Anignikin parle de l’Afrique noire


Vues : 12

Sylain AnignikinL’historien Sylvain Anignikin rend public un ouvrage qui renseigne sur l’histoire de l’Afrique noire. Intitulé « Les origines du mouvement national en Afrique noire : le cas du Bénin 1900-1939 », il a été lancé dans l’amphithéâtre Houdégbé le mercredi 18 novembre 2015 en présence de plusieurs personnalités.
Composé de  276 pages, ce chef-d’œuvre de l’historien Sylvain Anignikin est préfacé par Catherine Coquery-Vidrovitch.  Il est divisé  en quatre parties et l’auteur y relate que « beaucoup de points obscurs subsistent dans l’histoire de l’Afrique noire, au dépit du remarquable progrès fait par la recherche ces dernières années. Ainsi, d’une façon générale, « le XXe siècle colonial reste encore étonnamment peu étudié ». Sur le plan conceptuel et méthodologique, l’histoire de l’Afrique a longtemps piétiné malgré de remarquables pionniers.   En ce qui concerne l’année 1900, elle ouvrait une nouvelle ère dans les relations entre les populations de cette région d’Afrique et les Européens. Le rapport de force devenait désormais défavorable aux populations locales. A cette date, en effet, la France avait terminé la conquête militaire proprement dite. Il précise que les différentes missions internationales de délimitation de frontières avaient pratiquement achevé leurs travaux. La colonie du « Dahomey et Dépendances » prenait définitivement corps en lieu et place des formations politiques préexistantes. A ce titre, il a pris appui sur un exemple. Il s’agit de la destitution d’Agoli-Agbo à Abomey, la même année par les autorités françaises. Un fait qui, selon lui,  indiquait clairement que les populations locales avaient perdu l’initiative et surtout que la domination étrangère était désormais établie. Le pays tout entier entrait dans l’ère coloniale. « L’élément essentiel qui déterminera le comportement des Dahoméens est le système colonial », affirme l’auteur.  Pour Sylvain Anignikin, pour mieux percevoir la nature et les différents aspects de ce comportement, une référence à l’époque antérieure est cependant nécessaire. Quant à l’année 1939, elle constitue pour l’auteur, une date charnière dans l’évolution politique du Dahomey colonial. En effet, cette date marque la fin d’une période, celle des multiples initiatives visant à mobiliser le plus large front alors possible contre le pouvoir colonial. Il ressort de son intervention  que l’éclatement de la seconde guerre mondiale provoque l’affaiblissement du mouvement de revendications diverses qui secouait le pays depuis les années 1930. Par ailleurs, la tension qui prévalait sur le plan international entraîna – comme le montre la tenue en 1944 de la Conférence de Brazzaville – quelques modifications de forme dans le comportement du colonisateur. Par ailleurs,  le recteur de l’UAC, le Professeur Brice Sinsin a salué la qualité du document qui vient  rehausser le monde académique béninois. « C’est un événement de poids » a-t-il déclaré. Le chef-d’œuvre est disponible dans les librairies.

Britannicus Koco (stag)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page