.
.

Le triomphe de la vérité

.

2ème édition de Zangnanado xwé: Le roi Yèto Kandji prône l’union de la communauté


Vues : 4

Le roi Yèto KandjiLes manifestations officielles de la 2ème édition de la fête patronale de Zangnanado ont été tenues du vendredi 6 au dimanche 8 octobre 2015 au CEG Zangnanado. A l’ouverture de l’événement ce samedi 7 novembre 2015, le roi Yèto Kandji d’Agonlin qui a parrainé les manifestations a lancé un message d’union à toute la communauté.
Il est le parrain de la 2ème édition de la fête des ressortissants de la commune de Zangnanado. Et pour la cause, il a mobilisé les grands rois du Bénin, à l’instar du roi de Kika, représentant du Haut conseil des rois du Bénin,  du roi de Porto-Novo et bien d’autres têtes couronnées et dignitaires du Bénin. Et c’est face à eux qu’il s’est adressé à l’assistance fortement mobilisée ce samedi 7 novembre 2015. Son message est clair et sans ambigüité. Il s’agit du roi Yèto Kandji d’Agonlin. Invité pour accorder ses bénédictions au bon déroulement des manifestations, il a invité les fils et filles de la localité à l’union et lancé un appel solennel au président Boni Yayi. « Zangnanado est divisée et il faut que ça cesse maintenant. La politique ne doit plus diviser les fils et filles d’une même localité. Sans l’union, chers enfants, Zangnanado ne saurait se développer. Vous constatez bien avec moi que notre commune ne décolle pas. Et pourtant, c’est nous qui avons donné naissance aux communes de Covè et de Ouinhi qui sont aujourd’hui bien en avance sur nous. Nous n’avons plus de choix. Nous devons nous unir quels que soient nos bords politiques, nos convictions religieuses pour faire avancer notre localité »,  a déclaré le roi Yèto Kandji à l’assistance, avant de faire une doléance spéciale au président Boni Yayi. « Monsieur le président, nous savons que vous avez fait beaucoup pour la promotion des cadres de la région Agonlin. Mais spécialement pour Zangnanado, nous vous demanderons de faire davantage. Car, Zangnanado a aussi besoin d’avoir enfin dans votre gouvernement, son ministre », a-t-il lancé à l’endroit du chef de l’Etat. Lui qui a dépêché sur les lieux, le vice-premier ministre, François Abiola, le ministre des Travaux publics, Gustave Sonon, venus soutenir le directeur général de la Sonacop, Iréné Agossa, le président du Comité d’organisation de l’édition 2015 de Zangnanado xwé. Pour le vice-premier ministre qui a porté la parole du gouvernement à cette fête, l’union sollicitée par le roi Yèto Kandji doit s’étendre également  à toutes les autres  localités du Bénin, condition sine qua none, selon ses dires, pour tout développement durable. A cette occasion, plusieurs artistes dont, entre autres, Sèwlan, Ignace Don Metok ont offert aux populations fortement mobilisées, bien des spectacles. Les manifestations ont pris fin hier, dimanche 8 novembre 2015.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page